Médiums : leurs capacités validées scientifiquement par 15 ans de travaux

Julie Beischel, docteure en pharmacologie et en toxicologie, publie les résultats de ses travaux, menés avec les protocoles les plus rigoureux au monde pour attester l’exactitude des informations rapportées par les médiums. Ses conclusions sont sans appel et vont changer notre regard sur la vie… comme sur la mort.

Restez informée

Ce livre est unique. Il présente de manière claire et détaillée la synthèse d’années de recherches sur la médiumnité, sans conteste les plus ambitieux travaux scientifiques menés à ce jour sur le sujet.” En préfaçant “Médiumnité, quand la science confirme“, à paraître le 11 février 2021 chez Trédaniel et traduit par son confrère Jocelyn Morisson (co-auteur de Se souvenir de l’au-delà), le journaliste d’investigation Stéphane Allix apporte tout son crédit à cet ouvrage, fruit de 15 ans de recherches dans la plus pure tradition scientifique.

Julie Beischel est la cofondatrice et directrice de recherche du Windbridge Institute. Diplômée en pharmacologie et en toxicologie de l’université de l’Arizona, elle se consacre depuis de nombreuses années à l’étude de la survie de la conscience. Ses recherches portent sur la communication entre médiums et défunts, selon deux axes différents.

Le premier axe de recherche est centré sur l’obtention de preuve : est-ce que les médiums sont vraiment capables de rapporter des informations précises et justes une fois éliminées toutes les explications conventionnelles sur l’origine de ces informations ? L’autre axe de recherche porte sur l’analyse du processus d’obtention de ces informations par les médiums“, explique celui qui a aussi fondé l’INREES, l’Institut de recherche sur les expériences extraordinaires, le magazine “Inexploré” et signé de nombreux livres dont le bestseller “Le Test“.

L’objectivité de la lecture médiumnique dans le protocole de Julie Beischel est donc jugée uniquement sur la capacité du médium de rapporter quatre informations spécifiques sur la personne décédée : décrire son apparence physique ainsi que sa personnalité, détailler son ou ses passe-temps ou activités, et préciser les causes de sa mort. Ce type d’information est très spécifique et ne peut s’appliquer indistinctement à tout le monde. Lorsqu’une personne est décédée d’un cancer des poumons et qu’elle le dit précisément au médium, en plus d’expliquer qu’elle aimait jouer de la flûte, c’est très différent d’une autre personne morte dans un accident de voiture par exemple et évoquant sa passion pour les chevaux. L’obtention de tels détails significatifs n’est pas rare lors d’une vraie lecture médiumnique, j’ai pu m’en apercevoir à de nombreuses reprises, ce que confirment les recherches en aveugle de Julie Beischel.

Comme vous allez le découvrir (…), les recherches de Julie Beischel démontrent que des médiums sont capables de recevoir et de rapporter des informations justes et précises par des moyens inexpliqués, et ce sans aucune indication ou connaissance préalable. L’obtention par des médiums d’informations détaillées quantifiables, et ce de façon inexpliquée, est un fait attesté. Voilà qui est déjà incroyable.

Ces recherches ont également permis, en plus de prouver scientifiquement la réalité des capacités médiumniques, la survie de la conscience. Ce livre est un véritable pavé dans la mare de nos croyances matérialistes. Pour autant, il va dans le sens des physiciens post-matérialistes qui, à l’instar de Marc Henry ou de Philippe Guillemant, proposent une nouvelle lecture du monde, étayée par les postulats admis mais pas toujours compris de la physique quantique comme, par exemple, le fait que la matière n’existe pas.

Et Stéphane Allix de conclure sa préface ainsi : “Comment cette recherche peut-elle améliorer le processus de deuil ? Professionnels de santé mentale et médiums peuvent-ils travailler main dans la main afin de fournir les meilleurs soins psychologiques aux personnes endeuillées ? Sur quelles bases ? Comment être sûr qu’un médium n’est pas un charlatan, ou encore une personne bien intentionnée, mais qui s’illusionne elle-même sur ses capacités ? Lorsque l’on décide de consulter un médium, comment trouver le bon ? Comment se comporter durant une séance ? Ce livre fourmille de conseils et de renseignements pratiques. Il était plus qu’attendu, et j’ai bon espoir qu’il aide les personnes endeuillées désireuses de faire l’expérience d’une consultation médiumnique à mieux savoir de quoi il s’agit, ce qu’elles peuvent en attendre ou non, comment elles doivent se comporter lors d’une séance afin de mettre toutes les chances de leur côté. J’ai également espoir qu’il inspire d’autres chercheurs à envisager la possibilité d’aborder rationnellement et scientifiquement ces domaines liés à l’hypothèse de la survie de la conscience. Laissons de côté nos a priori et avançons ensemble dans l’exploration de la conscience. La science nous donne des outils formidables, utilisons-les avec ouverture d’esprit et intelligence.

Médiumnité, Quand la science confirme” de Julie Beischel, un ouvrage présenté par Stéphane Allix. Parution le 11 février 2021 chez Guy Trédaniel Editeur. 18 euros.

Si vous cherchez un médium certifié, rendez-vous sur FemmeActuelle Astro Consult’ pour une consultation personnalisée en toute sécurité à partir de 18 euros les 10 minutes.

A lire aussi :

⋙ Synchronicité : tout savoir sur ces messages du futur

⋙ L’influence de la Lune enfin prouvée scientifiquement

Source: Lire L’Article Complet