Olivier Véran : cette erreur que le ministre commet en vaccinant la ministre Olivia Grégoire

Mardi 27 juillet, Olivier Véran a vacciné sa collègue la ministre Olivia Grégoire qui est actuellement enceinte, comme le relayait BFM TV. Mais juste avant l’injection, le ministre de la Santé a vécu un grand moment de solitude.

  • Olivier Véran

Mardi 27 juillet, Olivier Véran a convoqué les caméras de BFM TV à l’hôpital Necker à Paris, dans le cadre de sa campagne massive de vaccination contre le Covid-19, pour vacciner sa collègue la ministre Olivia Grégoire. La secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, âgée de 42 ans, attend son premier enfant et sa vaccination médiatisée avait pour but d’inciter les femmes enceintes à se faire vacciner. Seulement, bien qu’il soit médecin neurologue, le ministre de la Santé n’a pas exercé son métier depuis longtemps. En effet, juste avant de faire son injection, l’homme politique a commis une erreur pour le moins de débutant…

Un grand moment de solitude

Olivia Grégoire qui en est à son cinquième mois de grossesse s’est donc naturellement, et en toute confiance, pliée à l’exercice pour sa deuxième dose, car elle avait déjà reçu la première injection il y a quelques semaines. Un ministre qui en vaccine un autre, je ne pense pas que ce soit très très courant, a lancé Olivier Véran aux médias. Mais ce dernier a vite déchanté quelques minutes plus tard. Par souci d’hygiène, ce dernier s’est désinfecté les mains avec du gel hydroalcoolique. Mais au moment de mettre ses gants en silicone, le ministre a donc eu beaucoup de difficultés pour les enfiler. “Le gel hydroalcoolique avant de mettre les gants, ça c’est un truc qu’on ne fait plus quand on exerce encore ! On sait très bien que la main humide dans un gant...”, a-t-il plaisanté. Visiblement, il ne manque pas d’autodérision.

Face à cette situation cocasse Olivia Grégoire était hilare. Et le ministre n’a pas manquer d’en rajouter. Et là tu te dis : ‘est-ce que c’est vraiment lui qui va me vacciner ?'”, a-t-il lancé toujours devant les caméras. La ministre a tenté de le rassurer en confiant qu’elle avait une totale confiance. Et elle a eu raison puisque l’injection s’est déroulée sans aucune embûche.

Source: Lire L’Article Complet