Diana en colère : ce jour où elle a fait pleurer William en public

D’après des articles de la presse britannique, la princesse Diana était sévère avec ses fils, et n’hésitait pas à les réprimander en public, jusqu’à parfois les faire pleurer, comme cela aurait été le cas avec William.

Une mère stricte, et qui n’hésite pas à donner une fessée au futur roi d’Angleterre. Le quotidien britannique The Daily Express a retrouvé dans ses archives la preuve que l’implication de la princesse Diana dans la vie de ses fils était telle qu’elle n’hésitait pas à les punir et les disputer en public. Ainsi, Diana s’était mise en colère contre William, lors d’un évènement sportif qui se tenait dans son école, la très chic Wetherby School. Alors que l’évènement touchait à sa fin, Diana se prépare à partir. C’était sans compter sur William, qui, têtu comme l’enfant de sept ans qu’il était alors, s’enfuit à travers un terrain de sport pour continuer à jouer, provoquant la colère de sa mère.

Elle s’est emportée quand il s’est enfui alors qu’elle s’apprêtait à partir, les épreuves étant terminées. (…) Diana, clairement en colère, a franchi 100 mètres à toute vitesse, l’a attrapé par le bras, et lui a donné une grande tape sur les fesses.“, rapportait en 1990 la correspondante royale, Ashley Walton. “William a fondu en larmes. Il a été poussé sans ménagement dans la voiture royale, après s’être fait remonter les bretelles, et ramené tout droit à Kensington Palace“. Le même article rapporte que sa belle-soeur, la princesse Anne, avait également donné une fessée à son Peter, son fils de sept ans, lors des Badminton Horse Trials.

Lady Diana était très attachée à la discipline

La princesse Diana était très stricte envers ses enfants, et ne plaisantait pas avec la discipline. Elle aurait renvoyé la première nourrice de ses fils, Barbara Barnes, car elle aurait été trop gentille avec eux. Mais Diana était également une mère incroyablement dévouée à ses enfants, qui faisait tout pour prendre part à leurs vies. La mère de Harry et William a “brisé toutes les règles de l’éducation traditionnelle des enfants de la famille royale“, d’après la biographe de Harry, Angela Levin. “Elle déposait elle-même ses fils à l’école. C’était du jamais-vu du temps de Charles“. Une princesse à la discipline de fer, mais au coeur de beurre.

Crédits photos : ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet