Nelson Monfort : sa bourde sur une athlète ougandaise aux JO de Tokyo

Nelson Monfort a interpellé les téléspectateurs en commentant les épreuves des Jeux Olympiques de Tokyo, félicitant les athlètes africaines pour leur maîtrise de la langue anglaise. Le seul hic ? Certaines étaient originaires de pays dont l’anglais est la langue officielle, comme l’a souligné un journaliste sur Twitter mercredi 4 août 2021.

  • Nelson Monfort

Nelson Monfort fait le “bad buzz” au Jeux Olympiques de Tokyo. Le journaliste sportif est au Japon pour France Télévisions, où il commente les épreuves pour les chaînes du service public. Les propos du journaliste ont toutefois interpellé certains téléspectateurs. En effet, Nelson Monfort a félicité les athlètes africaines pour leur maîtrise de la langue anglaise. Le seul hic ? Certaines d’entre elles sont issues de pays où la langue officielle est l’anglais, dont la sportive Peruth Chemutai, originaire de l’Ouganda en Afrique de l’Est, qu’il a interrogée lors la finale du 3000 steeple. Le journaliste William Audureau, qui travaille au sein de la rédaction du journal Monde au service des Décodeurs du quotidien national, a souligné mercredi 4 août 2021 sur Twitter : “Nelson Monfort, à l’instant, vient de féliciter ‘les athlètes africaines’ qui ‘font toujours l’effort de parler en anglais’. Après avoir interviewé une athlète venue d’Ouganda, pays dont la langue officielle est… l’anglais.

Les internautes réagissent

Le journaliste du Monde a ensuite publié une série de données pour étayer son propos : “L’anglais en Ouganda est, avec le swahili, l’une des deux langues officielles, mais cela n’en fait pas les langues les plus parlées en pratique. Environ 20% des Ougandais comprennent l’anglais en tant que langue seconde. C’est aussi la langue de l’élite.” De quoi faire réagir les internautes. “C’était un moment terriblement gênant”, “Il a auditionné pour OSS117 ou pas ?”, “Depuis le temps qu’il devrait être à la retraite celui-là… Espérons que ce soit ses derniers Jeux”, ont réagi certains. D’autres ont toutefois pris la défense de la figure de France Télévisions. “C’est la langue officielle du pays mais c’est pas forcément la langue maternelle des athlètes”, a souligné un internaute. Pour rappel, Nelson Monfort couvre depuis 2012 les Jeux Olympiques. Vendredi 23 juillet, il tweetait pour dénoncer le comportement de certains athlètes dans la compétition, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo. “Et les athlètes qui sortent leur portable, mon Dieu. Ne peut on pas se passer de faire des selfies le temps d’une cérémonie d’ouverture olympique”, écrivait-il, faisant part de son mécontentement. En 2012, Nelson Monfort créait la polémique en interviewant la nageuse française Ophélie-Cyrielle Étienne, évoquant la mort de sa mère à l’antenne. “Si cela a pu paraître déplacé, je le regrette”, s’était excusé Nelson Monfort dans une interview accordée à TV Magazine le 3 août 2012.

Nelson Monfort, à l’instant, vient de féliciter “les athlètes africaines” qui “font toujours l’effort de parler en anglais”. Après avoir interviewé une athlète venue d’Ouganda, pays dont la langue officielle est… l’anglais.

Source: Lire L’Article Complet