Xavier Bertrand « détesté » : « Malgré son air jovial, il n’est pas du tout gentil »

Candidat à la présidentielle de 2022, Xavier Bertrand devra faire ses preuves avant d’espérer la victoire. Son image, mise à mal dans son entourage politique, pourrait bien lui causer soucis.

Dans le courant du mois d’avril, Xavier Bertrand a officialisé sa candidature à l’élection présidentielle de 2022. Mais l’homme politique doit faire ses preuves avant d’espérer quelconque victoire. La raison ? Il est loin de faire l’unanimité. C’est du moins ce qu’a assuré Ian Hamel, auteur du livre intitulé Xavier Bertrand, les coulisses d’une ambition. Beaucoup le détestent. Malgré son air jovial, Il n’est pas du tout gentil, a-t-il confié, d’après les informations du magazine Gala. Une image que Xavier Bertrand avait déjà lorsqu’il travaillait aux ministères de la Santé et du Travail. “Lorsqu’il était ministre, beaucoup le soupçonnaient de balancer des infos au Canard enchaîné, a-t-il poursuivi.

Mais l’ancien acolyte de Nicolas Sarkozy a bien l’intention de changer sa réputation en fédérant son entourage politique. “Depuis des années, en vacances comme en week-end, il envoie des SMS pour féliciter les uns les autres d’une bonne prestation médiatique”, a rapporté le spécialiste. Une habitude qui ne décourage pas les proches d’Emmanuel Macron d’avoir Xavier Bertrand dans sa ligne de mire.

Le clan Macron prêt à sortir les armes contre Xavier Bertrand

L’ascension de Xavier Bertrand inquiète les proches d’Emmanuel Macron. Si le chef de l’État n’a, pour le moment, pas révélé être candidat à la prochaine élection présidentielle, il ne semble pas rassuré de la candidature du président des Hauts-de-France. “On va sortir l’artillerie lourde, on va le dézinguer, c’est devenu l’ennemi public numéro un !”, aurait déclaré un conseiller de l’exécutif d’après les informations du Point. La course de Xavier Bertrand à la présidence promet donc d’être mouvementée.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet