Matt Pokora : cette raison pour laquelle il galère avec le petit Kenna

L’arrivée du petit Kenna en avril dernier a bouleversé le quotidien de Matt Pokora et de sa compagne Christina Milian à un degré qu’il n’avait pas imaginé. Car son dernier-né lui en fait voir de toutes les couleurs, comme le chanteur l’a confié dans Télé 7 Jours.

M Pokora

Christina Milian

Compétiteur dans l’âme, Matt Pokora a enfin trouvé à qui parler. Depuis le 24 avril dernier, un adorable bambin le contrôle et guide ses pas. Déjà père d’un petit Isaiah, le chanteur expatrié à Los Angeles a accueilli son petit frère, Kenna, qu’il ne cesse de pouponner avec sa compagne, la chanteuse Christina Milian. Toute cette petite smala prend du bon temps en Californie avant de venir s’installer très prochainement en France. Car l’artiste polymorphe s’est lancé dans une nouvelle aventure, une pièce de théâtre nommée Les grandes ambitions, dans laquelle il tiendra le rôle principal à partir du mois de septembre. Et pour l’accompagner dans ce projet, Matt Pokora pourra compter sur le soutien des siens, tout heureux de pouvoir leur inculquer l’art de vie à la française. “Je suis ravi qu’Isaiah, au moment de dire ses premiers mots, soit entouré de Français. C’est important pour moi que mes enfants se sentent aussi bien Français qu’Américains”, a-t-il jubilé dans un entretien récent accordé au Parisien.

Des nuits particulièrement courtes

Son dernier-né prendra donc la première fois l’avion, lui qui est encore loin de faire ses nuits. Comme il l’a confié dans les colonnes de Télé 7 jours, l’ancien juré de The Voice éprouve des difficultés au quotidien avec le petit Kenna, plus agité que son frangin. “Kenna, mon dernier, est très difficile la nuit,” a confié celui qui se réfugie dans les soirées tacos pour oublier ses cernes. Et d’ajouter : “A deux semaines, son frère, Isaiah pouvait dormir six heures d’affilée. Lui se réveille toutes les trois heures…” L’interprète de Juste une photo de toi et sa compagne ont donc trouvé une solution pour garder un peu de tonus en vue des prochaines échéances. “Nous avons pris une nounou pour nous aider la nuit. C’est une pratique très courante aux Etats-Unis, surtout quand la maman a besoin de se reposer”, a révélé le papa fier comme un coq, contraint de se lever comme les poules.

Source: Lire L’Article Complet