Angelina Jolie : l'actrice débarque sur Instagram et frappe un grand coup

Vendredi 20 août 2021, Angelina Jolie a ouvert son compte Instagram. Un compte dont elle veut se servir pour s’engager, à commencer par la cause des femmes afghanes.

  • Angelina Jolie

Un moment historique. Angelina Jolie a ouvert officiellement un compte Instagram, vendredi 20 août 2021. L’actrice qui se refusait à prendre place sur les réseaux sociaux depuis des années a finalement décidé d’user de sa notoriété pour faire passer des messages. Quelques jours après la prise du pouvoir par les Talibans en Afghanistan, Angelina Jolie a pris la parole au sujet du traitement de la femme par ces derniers. Vingt ans après leur éviction du pouvoir, les Talibans ont remis en place un régime très inquiétant pour le peuple afghan. Déjà suivie par plus de cinq millions de personnes, l’actrice a opéré un record mondial et historique en atteignant le million d’abonnés en moins d’une heure.

Son premier post portait, sans surprise, sur ce sujet lié à ses engagements humanitaires. Angelina Jolie avait constaté les dégâts du régime des Talibans en Afghanistan, “deux semaines avant le 11 septembre 2001“. “Cela est révoltant de voir des Afghans délogés une fois de plus, à cause de la peur et de l’incertitude qui ont envahi leur pays. (…) Comme d’autres qui se sont engagés, je ne leur tournerai pas le dos. Je continuerai de chercher des façons d’aider. Et j’espère que vous vous joindrez à moi”, a-t-elle expliqué.

Angelina Jolie s’engage pour le droit des femmes afghanes

Très sensible au sort des femmes dans le monde, Angelina Jolie a pris position en faveur de la protection des femmes afghanes face au renversement politique qu’a récemment vécu leur pays. “En ce moment, les habitants d’Afghanistan sont en train de perdre leur capacité à communiquer sur les réseaux sociaux et à s’exprimer eux-mêmes librement. Donc je suis venue sur Instagram pour partager leur histoire et les voix de ceux qui, à travers le globe, se battent pour leurs droits humains fondamentaux”, a-t-elle écrit en légende.

Pour illustrer son propos, l’ambassadrice de l’ONU a publié une lettre manuscrite qu’une jeune Afghane lui a écrite. Une lettre accompagnée d’une photo de plusieurs jeunes femmes. “Nous allions toutes au travail, à l’école. Nous avions toutes des droits et nous pouvions toutes les défendre librement. Mais quand ils [les talibans, ndlr] sont arrivés, nous avons toutes eu peur d’eux et nous pensons que tous nos rêves sont partis. Nous pensons que nos droits ont été violés. Nous ne pouvons pas sortir”, a déploré la jeune femme qui a écrit à l’actrice.

Source: Lire L’Article Complet