Les Croods 2 par son réalisateur : "Honorer les personnages que nous aimons du premier film tout en élargissant l'univers"

Huit ans après la sortie du premier opus, la famille Croods est de retour ! Toujours au complet, mais avec un nouveau réalisateur et un nouveau producteur, qui évoquent cette suite à notre micro.

C’était l’une des très belles surprises de 2013 : Les Croods confirmait la bonne santé de Dreamworks. Un long métrage qui, par moments, rappelait le dosage de Dragons, avec davantage de burlesque et un récit situé à la Préhistoire.

Face au succès (587 millions de dollars de recettes dans le monde), une suite a très vite été annoncée. Mais il a fallu attendre sept ans pour qu’elle se concrétise enfin. Et une année de report supplémentaire, dûe à la crise du Covid-19 qui a bouleversé les calendriers. Mais cette fois-ci, ça y est : la famille préhistorique est de retour pour une nouvelle aventure, qui la confronte à des homologues plus évolués, les Betterman.

  • Je voulais me cacher Bande-annonce VO

    Allocine

  • Fisherman's Friends Bande-annonce VO

    Allocine

  • Moffie Bande-annonce VF

    Allocine

  • Irma Bande-annonce VO

    Allocine

  • Kuessipan Bande-annonce VF

    Allocine

  • The Suicide Squad Bande-annonce (2) VO

    Allocine

  • Parasite Bande-annonce VO

    Allocine

  • Ami-ami Bande-annonce VF

    Allocine

  • Abdel et la Comtesse Bande-annonce VF

    Allocine

  • Hôtel du Nord Bande-annonce VF

    Allocine

  • Captain America: Civil War Bande-annonce VO

    Allocine

  • Ibiza Bande-annonce VF

    Allocine

  • Ju Dou Bande-annonce VO

    Allocine

  • Captain America: Civil War Bande-annonce (2) VO

    Allocine


  • Je voulais me cacher Bande-annonce VO
    Expulsé par l'institution suisse qui s'occupait de lui à la fin de la Première Guerre mondiale, Antonio se retrouve en Italie contre sa volonté. Sans attache, vivant dans un grand dénuement, il s'accroche à sa raison de vivre, la peinture qu'il pratique en autodidacte. Peu à peu du public à la critique son "art" va bousculer l'académisme. Le destin incroyable et vrai d'Antonio Ligabue, l'un des maîtres de la peinture naïve aux côtés de Rousseau et Séraphine de Senlis.


    Allocine


  • Fisherman's Friends Bande-annonce VO
    Danny, un producteur de musique londonien branché se rend en Cornouailles pour un enterrement de vie de garçon. Quand son patron et ami lui lance le défi de faire signer un contrat aux pécheurs du coin pour un album de chants de marins, Danny tombe dans le panneau. Bien loin de ses repères citadins, il tente tant bien que mal de gagner la confiance de cet improbable boys band, qui accorde plus d'importance à l'amitié qu'à la célébrité.


    Allocine


  • Moffie Bande-annonce VF
    1981, Nicholas a 16 ans, comme tous les jeunes blancs Sud-Africains de son âge, il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Durant cette période, le gouvernement sud-africain, blanc, raciste et ségrégationniste, mène une politique étrangère qui vise à combattre les communistes et die swart gevaar : "le danger noir". Nicholas est envoyé sur le front au sud de l’Angola pour défendre le régime de l'apartheid. Il tente alors de survivre tant aux horreurs de la guerre qu’à la brutalité de l'armée.


    Allocine

Votre volonté de ne pas gâcher le premier opus va avec le message de celui-ci, qui dit que nous devons rester fidèles à nous-mêmes. A quel point l’équilibre entre l’esprit à respecter et les nouvelles choses que vous vouliez apporter a été difficile à trouver ?

Joel Crawford : Tant que les Croods restaient ancrés dans ce qui avait été établi par le premier film, en termes d’évolution de l’histoire… Il ne fallait pas trop s’emballer, pour être certains de ne pas perdre la sincérité des personnages. Notre devise était la suivante : si ça nous fait rire et sert l’histoire, alors essayons. Nous pouvions toujours reculer.

Mais nous étions conscients qu’il fallait aller un peu plus loin, et que je trouve mon propre ton en tant que réalisateur. Sans essayer de copier ce qui avait été fait, mais en poussant l’histoire là où je pensais qu’elle pouvait aller. Sans risquer de briser l’honnêteté des personnages.

Mark Swift : Le plus grand cadeau que nous avons reçu, ce sont ces personnages. Les Croods sont des personnages amusants et attachants, même s’ils sont plus grands que nature. Le défi était donc de trouver leurs homologues, les Betterman, et de voir comment nous pouvions nous amuser avec eux pour avoir une bonne histoire sur la rencontre entre les hommes des cavernes et une famille moderne, sur ce choc des cultures.

Parmi ces personnages, lequel est votre préféré, celui dont vous vous sentez le plus proche ?

Mark Swift :  En tant que père, je peux m’identifier à Grug et à son côté surprotecteur par moments. Et ma femme dirait probablement que je ne réfléchis pas toujours. Donc peut-être Grug pour moi.

Joel Crawford : J’aime tous les personnages. J’étais sauvage étant petit. Hyperactif et très curieux également. Je me suis donc senti proche de la curiosité et l’excitation d’Eep. Et il y a quelque chose qui nous est très spécifique : l’orteil en cacahuète. Lorsque je discutais, avec les scénaristes, de la manière dont nous pouvions montrer à quel point Eep est extrême et curieuse à travers ses cicatrices, ils ont évoqué cette cacahuète qui remplace son orteil manquant.

Et je me suis immédiatement senti concerné parce que, étant enfant, j’ai eu un accident au cours duquel j’ai perdu l’extrémité de deux de mes orteils. Et au lycée, pour pouvoir courir sur la piste, un médecin spécialiste du pied a dû créer une petite protection pour mon orteil (rires) Donc ça a fait tilt chez moi : “Mais oui, l’orteil en cacahuète !” (rires)

La saga “Croods” rappelle les “Dragons”, dans le ton, l’envie de développer de nouveaux mondes et même les personnages qui grandissent. Est-ce votre modèle quand vous faites une suite comme celle-ci ?

Mark Swift : Pas vraiment. Lorsque nous travaillons sur un projet, nous ne cherchons pas à refaire tel ou tel film. Nous avons ces personnages et ils nous mènent, d’une certaine manière, à ces histoires. Je suis évidemment flatté par la comparaison avec Dragons, mais ce n’était pas notre intention que d’essayer de reproduire ce type d’histoire.

Peut-on espérer voir un “Croods 3” dans moins de sept ans ?

Mark Swift : (rires) Cela va dépendre un peu du public. Comme pour toutes les suites, deux éléments doivent être réunis. Le premier est que les gens le veuillent. Qu’ils soient excités à l’idée de passer plus de temps avec ces personnages. Et puis il faut une histoire à raconter. Les sagas continuent parfois même si elles sont à court d’histoires, et nous l’avons vu par le passé. J’espère que le public va vraiment apprécier ce film, et que nous sentirons qu’il y a une autre aventure pour ces personnages. J’espère vraiment que ce sera le cas, mais il nous faut ces deux choses.

Joel Crawford : Comme Mark, j’aime ces personnages et nous aimons ce monde. Donc j’espère aussi que nous pourrons continuer.

Peut-on espérer un spin-off sur les “Thunder Sisters” que l’on découvre ici ?

Joel Crawford : (rires) Oui ! Ou peut-être un prequel sur la jeunesse de Gran.

Propos recueillis par Maximilien Pierrette à Paris le 2 novembre 2021

Source: Lire L’Article Complet