Les Anges à la Réunion : après la garde à vue de Nehuda et Ricardo, le tournage est annulé !

Suite à une bagarre qui a éclaté dans un hôtel à la Réunion, entre des candidats des Anges, et des clients, ce 11 janvier, décision a été prise d’annuler le tournage de la saison 4 des "Vacances des Anges".


Que s’est-il vraiment passé à l’Hôtel Mercure Créolia, le 10 janvier dernier ? Après une violente bagarre qui a éclaté entre des candidats de télé-réalité et une famille qui déjeunait sur place, les conséquences sont lourdes… En effet, ce 11 janvier, on apprend dans un communiqué que la société de production La Grosse Equipe a annoncé que l’émission “Les Vacances des Anges” ne sera finalement pas produite sur l’île de la Réunion.

La production se retire de La Réunion

Le texte déplore également : “les conditions de sérénité ne sont plus réunies pour permettre un tournage de l’émission sur l’île de la Réunion”. En cause, une grogne locale qui monte à l’encontre des Anges, et notamment de Nehuda et Ricardo, deux candidats castés pour la saison 4 qui allait être tournée, et de Pauline, la nourrice de leur enfant. Le maire de Saint-André, Joé Bédier, les accuse de l’avoir agressé, lui et sa famille, alors qu’il fêtait l’anniversaire de sa fille, ce dimanche midi.

Il a confié à la presse qu’une “femme hystérique” (la nourrice) était d’abord venue demander à sa table de ne pas prendre de photos du groupe de télé-réalité. Le chef de famille assure ainsi : “Je pensais qu’elle plaisantait, pas du tout”. Il a ensuite observé une rapide escalade de violence : “Ma femme a fini au sol avec des bonhommes baraqués sur elle. Moi j’ai pris des coups, je pensais que je n’allais pas m’en sortir” dit-il en effet.

Du côté de Nehuda et Ricardo, les mis en cause, on assure que la famille du maire a pris des photos sans autorisation des membres du casting de la prochaine télé-réalité. On explique également que le fils du maire a d’abord insulté la nourrice du couple, puis Nehuda, avant de voir débarquer Ricardo, venu défendre sa femme.

https://www.instagram.com/p/CJ6D7GlKijZ/

Une publication partagée par LES ANGES => HISTOIRE2TV (@histoire2tv)

Ce dimanche, choqué par cette affaire, Joé Bédier avait demandé “aux plus hautes autorités de la Réunion de faire partir ces gens là” de l’île. Le maire de Saint-André, qualifiant les candidats des Anges de “chiens enragés”, a aujourd’hui eu gain de cause…

Aucune charge retenue contre Nehuda et Ricardo

Ces derniers ont été remis en liberté lundi à l’issue de leur garde à vue, a indiqué une source judiciaire à l’AFP, faisant savoir qu’aucune charge n’avait été retenue contre eux. Ils vont être renvoyés à Paris “dès que possible en signe d’apaisement” a fait savoir leur production. Par ailleurs, agacé par cette libération rapide, le maire de Saint-André, Joe Bédier a pesté auprès des journalistes : “Donc on vient ici, on nous fracasse et on repart”.


Source: Lire L’Article Complet