Jupiter sur TMC : retour sur l'échec de ce film que l'on doit aux réalisatrices de Matrix

Diffusé ce soir sur TMC, “Jupiter : Le Destin de l’Univers” est le troisième échec consécutif des sœurs Wachowski.

Après Cloud Atlas, ambitieuse fresque de 2h45 co-réalisée avec Tom Tykwer, Lilly et Lana Wachowski restent dans l’univers de la science-fiction qu’elles connaissent bien avec Jupiter : Le Destin de l’Univers sorti en 2015. Mila Kunis y interprète Jupiter Jones, une jeune femme rêveuse qui gagne sa vie en faisant un job ingrat. Ce n’est que lorsque Caine (Channing Tatum), ancien chasseur militaire génétiquement modifié, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l’attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d’un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l’équilibre du cosmos…

À l’heure où le genre de la SF est trusté par les franchises de super-héros, le film des sœurs Wachowski est l’un des rares projets originaux. Mais dès la préparation du long-métrage, plusieurs des cadres qui soutiennent les deux cinéastes quittent Warner, qui produit le film. Parmi eux, Jeff Robinov, président du studio, qui a contribué à la réussite de Matrix, s’en va avant le début du tournage, laissant les deux réalisatrices dans une position singulière. Isolées, elles mènent le film comme bon leur semblent.

Les premières projections test en mars 2014 sont catastrophiques et, bien que les effets visuels ne soient pas encore finalisés, elles créent la panique chez Warner, qui repousse la sortie de sept mois aux États-Unis, officiellement pour achever la post-production. Le studio investit ainsi encore plus d’argent dans le film mais cela ne suffit pas à le sauver. À l’instar de John Carter, la presse américaine prédit un flop pour Jupiter : Le Destin de l’Univers, conditionnant le public à ne pas aller le voir. Ni Channing Tatum, ni Eddie Redmayne, ne font la promotion du film. Pourtant, ce dernier est alors sous les projecteurs pour Une merveilleuse histoire du temps, pour lequel il est nommé aux Oscars.

  • Ali Baba et les 40 voleurs Bande-annonce (2) VF

    Allocine

  • Forrest Gump Bande-annonce VO

    Allocine

  • La grande illusion Bande-annonce VF

    Allocine

  • Paddington 2 Bande-annonce (2) VF

    Allocine

  • Ready Player One Bande-annonce (2) VO

    Allocine

  • Chouans ! Bande-annonce VO

    Allocine

  • La Dernière légion Bande-annonce VO

    Allocine

  • Noël chez les Cooper Bande-annonce VO

    Allocine

  • Le Roi Bande-annonce VO

    Allocine

  • Minuit dans l'univers Bande-annonce finale VF

    Allocine

  • Paddington – MAKING OF VOST "Du livre au film"

    Allocine

  • Aviez-vous remarqué ? Paddington

    Allocine

  • Belle et Sébastien 3: le dernier chapitre Bande-annonce VF

    Allocine

  • Kirikou et les bêtes sauvages Bande-annonce VF

    Allocine

  • Paddington Bande-annonce VF

    Allocine

  • The Big Fan Theory – D'où vient vraiment Mary Poppins ?

    Allocine


  • Ali Baba et les 40 voleurs Bande-annonce (2) VF
    Ali Baba, serviteur du riche Cassim, tombe amoureux de la belle Morgiane. Celle-ci, danseuse pour Cassim, vaut très cher et quand Ali Baba découvre la cachette d'une bande de voleurs, il a l'idée de s'approprier le trésor caché afin de racheter Morgiane. Toutefois les quarante voleurs ne comptent pas se laisser dépouiller si facilement.


    Allocine


  • Forrest Gump Bande-annonce VO
    Quelques décennies d'histoire américaine, des années 1940 à la fin du XXème siècle, à travers le regard et l'étrange odyssée d'un homme simple et pur, Forrest Gump.


    Allocine


  • La grande illusion Bande-annonce VF
    Première Guerre mondiale. Deux soldats français sont faits prisonniers par le commandant von Rauffenstein, un Allemand raffiné et respectueux. Conduits dans un camp de prisonniers, ils aident leurs compagnons de chambrée à creuser un tunnel secret. Mais à la veille de leur évasion, les détenus sont transférés. Ils sont finalement emmenés dans une forteresse de haute sécurité dirigée par von Rauffenstein. Celui-ci traite les prisonniers avec courtoisie, se liant même d'amitié avec Boeldieu. Mais les officiers français préparent une nouvelle évasion.


    Allocine

VIDÉO SUIVANTE

Après une projection calamiteuse au festival de Sundance, le film sort, accompagné de critiques presse désastreuses. Les résultats au box-office confirment les prédictions : Jupiter : Le Destin de l’Univers et ses 176 millions de dollars de budget ne récoltent que 183 millions de dollars de recettes dans le monde, dont 47 millions aux États-Unis. Cet échec cuisant succède à ceux de Speed Racer et Cloud Atlas. Espérons que Matrix 4, en salles le 19 mai 2021, brisera la chaîne pour les Wachowski.

Source: Lire L’Article Complet