Bertrand Chameroy : Le chroniqueur se moque de son éviction d'Europe 1 en chanson ! (VIDEO)

Pour sa dernière chronique sur Europe 1 dans laquelle il évoque son renvoi de la station, Bertrand Chameroy s’est offert une reprise du tube de David et Jonathan, “Est-ce que tu viens pour les vacances?”.

Bertrand Chameroy effectuait ce vendredi 2 juillet matin son dernier billet sur Europe 1. Rappelons que selon une information du site “Les jours”, l’humoriste de 32 ans qui officie dans la matinale “Europe Matin” et l’émission “Culture médias” aurait été éconduit de la station suite à une chronique évoquant ouvertement le rapprochement de la station avec CNews, la chaîne d’information en continu qui appartient à Vincent Bolloré.

L’ex collaborateur de Cyril Hanouna dans “Touche pas à mon poste” n’a pas traîné pour faire allusion à cette éviction dans cette dernière chronique placée sous le signe de la dérision. “Quel galère pour rentrer, je pensais que mon badge avait été désactivé. Je me suis dit, ‘puta*n c’est rapide’, en fait je bornais avec mon pass Navigo. Plus de peur que de mal“, a débuté avec malice Bertrand Chameroy. “C’est la dernière, on va pas chialer non plus. En plus, j’ai une bonne nouvelle avant les vacances, la matinale fait un carton. Euh pardon, la matinale fait ses cartons… Le correcteur automatique...”, a-t-il poursuivi.

Vidéo: Bertrand Chameroy défend Europe 1 (Dailymotion)

À lire également

Bertrand Chameroy viré d’Europe 1 après une chronique sur Vincent Bolloré

Désireux de terminer en beauté, Bertrand Chameroy a gratifié les auditeurs de son brin de voix plus ou moins mélodieux, on vous laisse juge ! “J’ai toujours été maladroit pour les au-revoir, je sais jamais trop quoi faire. Je me suis dit le mieux, étant donné que vous avez découvert cette saison mon goût pour les chansons vintage, serait de terminer en musique avec ma playlist“, a ensuite glissé le chroniqueur qui a tenu parole avec une revisite savoureuse du tube de David et Jonathan, “Est-ce que tu viens pour les vacances ?” dont le refrain devient : “Qu’est-ce que tu fais au mois de septembre, on va devoir changer d’adresse”. Un joli final à découvrir!

L.T

Source: Lire L’Article Complet