Bataclan : une délicate renaissance quatre ans après les attentats

Jeudi 7 novembre, le chanteur Jean-Louis Aubert s’est produit au Bataclan, à Paris. Dans la salle, le rock reprend doucement ses droits et le public, sous surveillance policière, est revenu. Jean-Louis Aubert a choisi symboliquement de commencer sa tournée au Bataclan. “Je me suis dit ‘mais si on n’y fait plus de musique ça va devenir un supermarché ou un parking‘”, confie l’artiste.

Des spectacles divers

Arrivée il y a un an, Florence Jeux, la nouvelle directrice du Bataclan peine à convaincre les artistes français de revenir. Résultat, la programmation est à 80% étrangère. La salle accueille donc aujourd’hui des artistes de toutes disciplines comme des compagnies de danse et même des combats de boxe. L’avenir reste toutefois incertain, car aujourd’hui le Bataclan perd de l’argent. Avec 70 concerts donnés l’an dernier, il en faudrait deux fois plus redevenir rentable et confirmer sa renaissance.

  • JT de 19/20 du mardi 12 novembre 2019L’intégrale
  • 1Ardèche : au Teil, plus de 200 bâtiments impactés par le séisme
  • 2 Séisme : le relogement des sinistrés en question
  • 3 Séisme : les centrales nucléaires sous surveillance
  • 4 Féminicide en Alsace : la fille de Sylvia Walter met en cause la gendarmerie
  • 5 Précarité : la colère monte dans les universités après l’immolation d’un étudiant
  • 6 Consommation : les grandes enseignes misent sur l’occasion
  • 7 La carte d’électeur sera-t-elle bientôt supprimée ?
  • 8 Village connecté : l’exemple de Bras-sur-Meuse
  • 9 Travail de nuit : certains supermarchés sont hors-la-loi
  • 10 Italie : à Venise, la basilique Saint-Marc est sous les eaux

Source: Lire L’Article Complet