Qu'est-ce que la maladie de Borna, mystérieuse infection du cerveau ?

L’infection a fait huit victimes outre-Rhin, chez des patients atteints d’une encéphalite encore inexpliquée, selon une étude publiée dans The Lancet Infectious Diseases en 2020. Décrite dès la fin du XVIIIe siècle, la maladie a été appelée comme une ville allemande, située près de Leipzig. D’abord cantonnée à l’Europe, la maladie s’est expatriée car des cas ont notamment été décrits aux États-Unis, au Japon, en Iran et en Israël.

Comment se manifeste la maladie ?

Chez les patients infectés, les premiers symptômes sont d’importants maux de tête, de la fièvre et une confusion générale. Ils évoluent en des signes de maladie cérébrale : hyperexcitabilité, agressivité, léthargie, somnolence, stupeur… Pour ensuite provoquer convulsions, pertes de mémoire et perte de conscience progressive.

Dans les cas les plus récents, l’état des victimes a très vite empiré dès leur admission à l’hôpital, le cerveau gonflant rapidement. L’infection les a plongés dans un profond coma avant la mort, entre 16 et 57 jours après leur prise en charge, toujours d’après l’étude.

Vidéo: Stéphane Plaza maladroit : ce trouble neurologique dont il souffre (Non Stop People)

  • Derniers préparatifs à Disneyland Paris avant la réouverture

    Le Figaro

  • La première tigresse blanche née à Cuba, une première en vingt ans

    Le Figaro

  • Comment un journaliste birman a pu se réfugier en Espagne

    AFP

  • Kamala Harris au Mexique : la vice-présidente veut s'attaquer "aux causes de l'immigration"

    France 24

  • Il prend une photo incroyable d'une météorite s'écrasant dans un volcan

    KameraOne

  • Chine : découvrez les couleurs vibrantes du lac salé de Yuncheng

    KameraOne

  • Il filme une tornade spectaculaire depuis un avion

    KameraOne

  • Élisabeth Borne: «J’invite toutes les entreprises à négocier des accords sur le télétravail»

    Le Figaro

  • Covid-19 en Europe : les députés européens adoptent le "certificat numérique"

    France 24

  • Inde: les habitants de New Delhi se font vacciner au volant

    AFP

  • Arizona: un violent incendie de forêt ravage plus de 24.280 hectares

    Le Figaro

  • Aux États-Unis, une impressionnante tornade s'abat dans le Colorado

    Le Figaro


  • Derniers préparatifs à Disneyland Paris avant la réouverture
    Dernières inspections des manèges avant l’ouverture officielle. Ce mercredi 9 juin, troisième étape du déconfinement en France et nouvel assouplissement des restrictions, les parcs d’attraction sont enfin autorisés à rouvrir leurs portes aux visiteurs, sauf Disneyland Paris, qui a décidé d’attendre le 17 juin. Une semaine supplémentaire de préparatifs pour peaufiner les derniers détails, alors que le parc a pu profiter de la fermeture forcée par l’épidémie pour accélérer de nombreux travaux.


    Le Figaro


  • La première tigresse blanche née à Cuba, une première en vingt ans
    Elle s’appelle Yanek, sa présence est inédite et remplit de joie les employés du zoo national de Cuba! Quatre tigres sont nés pour la première fois en plus de 20 ans, et parmi eux, Yanek, spécimen blanc. Si la naissance est survenue le 12 mars 2021, ce n'est que depuis peu que les petits félins sortent dans le patio et profitent d'une piscine pour se rafraîchir, encore loin du regard du public, le zoo étant fermé en raison de la pandémie de coronavirus.


    Le Figaro


  • Comment un journaliste birman a pu se réfugier en Espagne
    Il a retenu son souffle jusqu'à l'embarquement de son vol pour l'Espagne: fuyant son pays, la Birmanie, plongée dans le chaos, le journaliste Mratt Kyaw Thu s'est alors senti en sécurité pour la première fois depuis le coup d'Etat militaire du 1er février.


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

Jusqu’alors, pas de traitement identifié

En décrivant la maladie de Borna plus précisément, on note que c’est une méningoencéphalomyélite non purulente, qui touche principalement les moutons et les chevaux. Et “l’hôte réservoir” du virus, c’est à dire l’espèce qui contamine les autres, c’est la musaraigne bicolore à dents blanches, petit rongeur proche de la souris.

Les chercheurs tentent de mettre en lumière le lien entre l’animal et l’homme. Les premiers indices identifient des connexions entre les patients et des animaux, une activité de plein air ou une vie rurale. Mais pour l’instant, aucun traitement ni aucune prophylaxie ne sont disponibles.

Seul conseil de la part des chercheurs ? Faire souvent des tests de dépistage si on observe des troubles nerveux. Ainsi, les scientifiques pourront mieux identifier, cadrer la maladie et à terme, y trouver un remède.

Source: Lire L’Article Complet