Quels sont les bienfaits du quinoa ?

Depuis quelques années, le quinoa est devenu un aliment star des repas healthy ! Très tendance, il n’a pourtant rien de nouveau puisqu’il est consommé depuis la nuit des temps et est reconnu depuis longtemps pour ses qualités gustatives, nutritionnelles et ses nombreuses propriétés excellentes pour la santé. Tour d’horizon de cette petite graine originaire d’Amérique du Sud, aux multiples bienfaits…

Restez informée

Surnommé “céréale mère”, “graine d’or”, “caviar végétarien”, “mère de tous les grains” ou encore “riz des Incas”, le quinoa est la graine d’une plante herbacée originaire de la cordillère des Andes, plus précisément aux alentours du lac Titicaca, entre la Bolivie et le Pérou. Cette petite graine, à la texture légèrement croquante, est cultivée depuis plus de 5 000 ans sur les hauts plateaux d’Amérique du Sud. Elle s’est imposée depuis plusieurs années comme un superaliment.

Qu’est-ce que c’est que le quinoa ?

Cette graine sacrée des Incas se présente sous différentes formes. La plus courante et célèbre : la graine de quinoa blonde, blanche ou dorée, qui a une texture légère et devient plus moelleuse que les autres types de quinoa à la cuisson. Autre variété : la graine de quinoa rouge, qui se cuisine comme une céréale à l’eau bouillante. Et le dernier et pas des moindres, la graine de quinoa sauvage, de couleur noir, moins connu, elle est plus ferme et corsé.

Quelle est la différence entre le boulgour et le quinoa ?

Le quinoa est la graine d’une espèce de plante herbacée. Contrairement aux idées reçues, ce “riz de Incas” n’est pas une céréale. Souvent confondu avec le boulgour, un blé concassé, le quinoa est une pseudo-céréale comme le sarrasin ou le lin. Cette petite graine ne fait pas partie de la famille des Graminées aussi appelées Poacées, comme le riz ou le blé. Le quinoa est issu de la famille des Chénopodiacées, tout comme les épinards, la betterave ou la blette.

Le quinoa est-il un féculent ?

Les légumineuses, les céréales et les tubercules sont classés comme des aliments riches en amidon et donc comme des féculents. Certes, le quinoa n’est pas une céréale et ne fait pas parti de la famille des Graminées. Cependant, elle contient 17,9 g d’amidon pour 100 g de quinoa cuit. Conclusion : le quinoa est un féculent.

Quelle quantité de quinoa par personne pour profiter de ses bienfaits ?

En moyenne, il faut 70 à 80 g de quinoa cru par personne pour la préparation d’un plat principal. Il est important de préciser cru car 100 g de quinoa cru correspond à 300 g de quinoa cuit, ce qui est bien différent. On rappelle que 100 g de quinoa cuit apporte 116 kilocalories, 4,1 g de protéines, 18,8 g de glucides, 1,92 g de lipides, 0,87 g de sucres et 2,8 g de fibres.

Quelle cuisson pour le quinoa ?

Chaud, froid, sucré, salé, seul, accompagné, en salade, en risotto, dans un taboulé, le quinoa est un aliment passe-partout comme le riz ou les pâtes et se consomme à toutes les sauces. En cuisine, il se prépare comme le riz. Il suffit de le rincer minutieusement au préalable car le quinoa est pourvu de saponine, une substance amère qui recouvre la graine pour éloigner les insectes et les oiseaux. Une fois lavées, mettez les petites graines ancestrales dans une casserole bouillante et salée, attendez environ 10 minutes et hop le tour est joué. Pour conserver le quinoa, placez-le dans un bocal en verre dans un placard à l’abri de la lumière.

Le quinoa facilite le transit intestinal

Cette petite graine est excellente pour le transit. Riche en fibres, le “riz des Incas” régule et favorise le transit intestinal car il limite le temps de passage des toxines dans l’intestin. Résultat : dites adieu aux constipations chroniques et aux digestions difficiles.

Le quinoa lutte contre les maladies cardiovasculaires

Cette pseudo-céréale réduit les risques de développer des maladies cardiovasculaires car il normalise les taux d’insuline, de glucose et de cholestérol. Riche en fibres et minéraux, il améliore la composition du sang et aide l’organisme à éliminer les nombreuses toxines. Le quinoa permet de diminuer les obstructions et les blocages présents dans le sang ou certains organes digestifs et protège ainsi le cœur.

Le quinoa prévient le diabète

Cette graine ancestrale diminue les risques de diabète. Sa forte composition en fibres insolubles permet de réduire la glycémie, le mauvais cholestérol et ainsi le risque de diabète de type 2.

Le quinoa, pauvre en calorie : un allié minceur

Ce superaliment est utilisé avec succès dans les régimes sans gluten. Pour perdre du poids, il faut que le taux de glycémie soit stable. La teneur en fibres du quinoa permet de stabiliser la glycémie et ne provoque pas de pic d’insuline, une hormone qui favorise le stockage des graisses. En outre, le quinoa est composé de protéines qui sont digérées plus lentement que les glucides. Résultat : la sensation de satiété est prolongée et vous n’avez pas faim. Grâce au quinoa fini les grignotages.

Le quinoa est un antioxydant

Autre vertu : cette petite graine est riche en antioxydants. Les antioxydants luttent contre les radicaux libres, c’est-à-dire des molécules instables, et combat ainsi le vieillissement et prévient le développement de nombreuses maladies.

Nutrition : le plein de fibres, minéraux, vitamines et protéines avec le quinoa

Le quinoa est une mine d’or. En effet, ce “riz des Incas” est riche en fibres et en minéraux. Il est composé de manganèse, un oligo-élément, de fer, de magnésium, de potassium et de zinc. Côté vitamine, le quinoa se constitue de vitamine B et E. Cette petite graine est également une source d’acides animés essentiels (AAE), les blocs de construction des protéines.

Le quinoa est garanti sans gluten

Ce féculent est l’aliment idéal pour les diabétiques, les végétariens ou toute personne atteinte d’intolérance au gluten ou d’une maladie coalique (une pathologie chronique de l’intestin déclenchée par la consommation de gluten) car il est sans gluten, une protéine présente dans de nombreuses céréales. Le quinoa peut ainsi prendre la place des pâtes ou du blé.

À lire aussi :

⋙ Immunité, fatigue, stress… Les bienfaits santé de l’acérola

⋙ Quels sont les bienfaits santé de l’artichaut ?

⋙ Quels sont les bienfaits de la pomme ?

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet