Mariage Covid : règle des 6, limitation des rassemblements festifs

Emmanuel Macron a annoncé un couvre-feu pour l’Ile-de-France et 8 métropoles, pendant au moins 4 semaines. Règle des 6, masque en famille… Le gouvernement recommande de limiter les événements festifs qui représentent un risque indéniable de propagation du virus.

  • Rassemblements 10 personnes
  • Zones alertes et restrictions
  • Mesures villes alerte renforcée
  • Mesures villes alerte maximale
  • Clusters mariage
  • Se marier à l’église, mairie
  • Reporter son mariage

Couvre-feu, règle des 6 : les annonces d’Emmanuel Macron

[Mise à jour du 15 octobre à 11h37]. Emmanuel Macron a été clair ce mercredi : “nous sommes dans une situation préoccupante et nous devons réagir pour freiner la diffusion du virus”, a déclaré le Président lors de son discours télévisé sur TF1 et France 2. Il souhaite par conséquent que les Français réduisent leurs contacts privés, notamment “les moments de convivialité où l’on risque de s’infecter” et en cela, le couvre-feu annoncé est une “mesure pertinente”. Dès samedi 17 octobre à minuit, certains Français devront donc rester chez eux de 21h à 6h pour une durée de 4 semaines (sauf dérogation). Ce couvre-feu s’applique dans la région Ile-de-France, ainsi qu’à 8 métropoles : Grenoble, Rouen, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Saint-Etienne, et Toulouse. Emmanuel Macron rappelle par ailleurs que le ralentissement des contacts sociaux a montré son efficacité en Mayenne ou encore en Guadeloupe. Selon lui, les rendez-vous privés, les fêtes et les anniversaires, ainsi que les soirées festives, comme les mariages, sont des moments accélérateurs. Par conséquent, il promet de nouveaux dispositifs pour venir en aide aux professionnels des secteurs touchés par ces nouvelles mesures (restaurateurs, théâtre, événementiel…). Une concertation locale avec tous les professionnels concernés sera lancée dès vendredi pour mettre en place des dispositifs supplémentaires. Enfin, Emmanuel Macron recommande aux Français la règle des six : “Au restaurant ou pour notre vie personnelle, c’est pas plus de 6 à table” a-t-il déclaré.

Quelles mesures pour les mariages dans les zones d’alerte ?

Rappelons qu’au 8 octobre, 74 départements étaient classés en “zone alerte”, 8 étant définis en “zone alerte renforcée” et 6 en “zone alerte maximale”. Si vous aviez prévu de réunir une centaine de personnes à votre mariage ces prochains mois, il faudra sans doute reporter la cérémonie selon la ville dans laquelle vous habitez ou limiter le nombre d’invités.

Les 74 départements en zone alerte : plus de la moitié des départements français, sont actuellement placés en zone alerte. Pas-de-Calais, la Somme, l’Oise, le Val d’Oise, les Yvelines, l’Essonne, la Seine-et-Marne, l’Eure, le Calvados, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, le Bas-Rhin, le Morbihan, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, l’Indre-et-Loire, la Sarthe, le Loiret, la Vienne, la Haute-Vienne, la Charente, la Nièvre, la Côte-d’Or, la Saône-et-Loire, le Doubs, l’Ain, la Savoie, les Alpes-de-Haute-Provence, le Var, la Haute-Corse et la Corse-du-Sud, le Vaucluse, la Drôme, le Gard, la Lozère, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme, l’Aveyron, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, l’Aude, les Pyrénées-Orientales, l’Ariège, le Gers, les Hautes-Pyrénées, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, l’Hérault et la Haute-Garonne.

Pour ces zones (excepté pour les villes ayant un couvre-feu où les rassemblements à plus de 6 personnes ne sont pas recommandés), les rassemblements privés sont limités à 30 personnes, mais globalement déconseillés. “La jauge des rassemblements festifs ou familiaux de personnes dans des établissements recevant du public (ERP), notamment dans les salles des fêtes et salles polyvalentes et sous des chapiteaux, tentes et structures est ramenée à 30 personnes” précise le gouvernement. 

Et les rassemblements dans l’espace public sont limités à 10 personnes. Autrement dit, si vous vous trouvez en dehors de ces zones, aucune limitation claire concernant les mariages n’a été prononcée. Mais dans la mesure où le virus se propage rapidement, et où les mariages sont souvent responsables de clusters, il est déconseillé de maintenir une célébration avec un nombre conséquent d’invités.

Quelles mesures pour les mariages dans les villes en alerte renforcée ?

  • Les villes en alerte renforcée sont : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Nice, Rennes, Bouches-du-Rhône (hors métropole d’Aix-Marseille qui, comme Rouen, est désormais concernée par le couvre-feu).
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans les lieux publics (excepté dans les lieux recevant du public
  • Les rassemblements privés sont globalement déconseillés, et interdits au-delà de 30 personnes
  • Fermeture des salles des fêtes et des salles polyvalentes pour toute activité festive et associative
  • Les restaurants et bars ont des horaires de fermeture anticipée (au plus tard 22h)
  • Les soirées dansantes dans les restaurants et bars sont interdites 
  • Si vous vous mariez dans une ville en alerte renforcée, vous pourrez donc vous retrouver à maximum 30 personnes dans le cadre privé, mais ne pas dépasser 10 personnes à la mairie ou à l’église.

Quelles mesures pour les mariages dans les zones d’alerte maximale ?

Les deux premières zones d’alertes maximales étaient Marseille et la Guadeloupe. Depuis, d’autres zones se sont ajoutées : Paris et les trois départements de sa petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) ainsi que les villes de Grenoble, Lille, Lyon et Saint-Etienne. Depuis le 13 octobre, s’ajoutent Toulouse et Montpellier. La plupart des villes placées en alerte maximale sont concernées par le couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron. Les célébrations devront donc avoir lieu en journée !

  • Rassemblement et Covid : la règle des 6 personnes, lieu privé, public

    Dans son discours du 14 octobre, Emmanuel Macron recommande la "règle des 6", autrement dit de ne pas être plus de 6 personnes lors des rassemblements chez soi et de porter un masque même dans la sphère privée. Qu'en est-il pour les regroupements dans un lieu public, les mariages, les réunions familiales ? Le point.

Des médecins invitent les Français à éviter les fêtes privées

Dans une tribune publiée le 13 septembre dernier au Journal du Dimanche, six médecins ont tenu à rappeler les risques de contagion des fêtes privées.Nous, médecins, ne sommes pas dans l’injonction. Mais il faut prendre soin les uns des autres et peut-être siffler la fin de la récréation. Évitez, autant que possible, les rassemblements privés. Plus une pièce est petite, plus elle contient de monde, moins elle est aérée, et plus vous augmentez les risques“, ont-ils écrit.

Des clusters suite à des mariages

Les fêtes de famille et les mariages font partie des activités où le risque de transmission du virus est le plus important. De nombreux clusters ont d’ailleurs été signalés suite à des mariages organisés, comme ce fut le cas à Orléans en août dernier, où près de 50 cas positifs au Covid-19 avaient été enregistrés suite à un rassemblement de plus de 250 personnes. A la Milesse le 22 août, puis à Coulans-sur Gée dans la Sarthe début septembre, de nouveaux cas ont été enregistrés.

Peut-on se marier à la mairie, en privé, dans une salle ?

Contrairement à la période du confinement, les mariages ne sont pas interdits. Ils sont limités du point de vue des invités. Cela veut dire que vous pouvez toujours vous marier à la mairie ou à l’église, mais en très petit comité. Les conditions sanitaires sont les suivantes : 

  • Les personnes accueillies doivent avoir une place assise,
  • Une distance d’un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne à la mairie ou à l’église.
  • Les buffets ne sont pas recommandés
  • Le port du masque est obligatoire dans les établissements autorisés à accueillir du public.

A chacun d’être responsable, donc, pour éviter les risques de propagation du virus.

  • Garden party : 15 idées déco pour un mariage simple et délicat

    Parfaite pour les mariages en plein air, la déco "garden party" allie matières naturelles, lumière feutrée et objets chinés pour une ambiance très conviviale. Zoom sur 15 idées champêtres, bucoliques et pleines de charme.

Faut-il reporter son mariage à 2021 ?

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

La question d’un éventuel report se pose désormais pour les mariés de l’automne et de l’hiver. Face au nombre de cas de Covid-19 qui augmentent depuis la rentrée de septembre, certains invités refusent parfois même d’assister au mariage de leurs proches. Les mariages d’octobre ou de novembre, inquiètent évidemment les fiancés qui ignorent s’ils pourront célébrer leur mariage comme ils l’espéraient. Comme pour cet été, certains ont déjà pris la décision de reporter leur mariage à 2021

Source: Lire L’Article Complet