Le tombeau de la mère d’Alexandre le Grand retrouvé en Grèce

On l’a croyait perdue, la tombe d’Olympias. Mais des archéologues ont découvert la tombe de la mère d’Alexandre le Grand à Korinos dans le nord de la Grèce, a indiqué le quotidien grec Pontos News, le 10 juillet.

  • En Bolivie, le retour des fêtes folkloriques

    AFP

  • Logiciel espion Pegasus : révélations sur un système mondial d'espionnage

    France 24

  • Dans les Pyrénées-Orientales, une «course contre la montre» est engagée pour vacciner

    Le Figaro

  • Virus: images dans une gare londonienne alors que l'Angleterre lève le masque

    AFP

  • Chypre: une chaîne TV attaquée par des manifestants opposés aux restrictions sanitaires

    Le Figaro

  • Hajj 2021: des fidèles musulmans commencent à gravir le Mont Arafat

    AFP

  • Le pape François exprime sa «solidarité» envers les populations touchées par les violentes inondations en Europe

    Le Figaro

  • Après les inondations meurtrières, Angela Merkel déplore des dégâts «surréalistes»

    Le Figaro

  • «Je me sentais en danger»: la France affrète un vol pour rapatrier ses ressortissants d'Afghanistan

    Le Figaro

  • «Révoltée», «embêtée», «pas le choix»: réactions dans les Pyrénées-Orientales face aux nouvelles mesures sanitaires

    Le Figaro

  • Sacha Baron Cohen attaque une société qui a utilisé l’image de Borat

    Cover Video

  • En Espagne, un violent incendie ravage plusieurs centaines d’hectares d'un parc naturel

    Le Figaro


  • En Bolivie, le retour des fêtes folkloriques
    En musique et vêtus de costumes folkloriques, les Boliviens ont célébré pour la première fois depuis le début de la pandémie la Journée de La Paz et la Vierge du Carmen, patronne du pays.


    AFP


  • Logiciel espion Pegasus : révélations sur un système mondial d'espionnage
    L'utilisation d'un logiciel espion contre des journalistes serait "complètement inacceptable", a déclaré lundi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, en réaction à la publication d'une longue enquête sur le logiciel Pegasus par un consortium de journalistes, Forbidden Stories. Laurent Richard journaliste et fondateur de Forbidden Stories a expliqué le déroulé de l'enquête et son point de départ.


    France 24


  • Dans les Pyrénées-Orientales, une «course contre la montre» est engagée pour vacciner
    Vacciner et dépister en masse: dans Pyrénées-Orientales, où les contaminations au Covid-19 explosent, une «course contre la montre» est engagée pour que le virus «ne puisse pas muter», a expliqué l'infirmière-coordinatrice du vaccinodrome de Perpignan dimanche 18 juillet.


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Olympias, femme de pouvoir et mère d’Alexandre le Grand

Née vers 375 av. J.-C, Olympias est une princesse d’Épire de la dynastie des Éacides. Néoptolème Ier, son père, est roi d’Épire de la tribu des Molosses. Elle est l’épouse de Philippe II, le roi de Macédoine, et donne naissance à Alexandre le Grand et à Cléopâtre de Macédoine.

Vidéo: La foudre tombe tout pret de cette mère et son fils (Dailymotion)

Jusque-là inconnu, son tombeau ressemblerait à celui de son fils Alexandre le Grand, mais dans une version miniature. Lors d’une conférence de presse, le professeur Athanasios Bidas a présenté les éléments qui lui permettent d’affirmer qu’il s’agisse bien de la sépulture de l’épouse du roi Philippe II de Macédoine.

Trahit par Cassandre, tuée et enterrée loin de Pydna

Pour le professeur, pas de doutes. Il est absolument “certain” que la tombe récemment découverte soit celle de la princesse. “Au printemps 316 av. J.-C., après un siège dramatique de sept mois à Pydna, Olympias, l’épouse de Philippe, se rendit à Cassandre, qui la jugea comme ennemie de la patrie et ne lui donna pas le droit de témoigner.”

Trahissant sa promesse de lui laisser la vie sauve si elle se rendait, Cassandre l’aurait livré à ses parents, qui l’auraient fait assassiné par lapidation. “Elle fut ensuite tuée et enterrée loin du tissu urbain de Pydna.”, confirme le chercheur.

“Quelle personne pouvait bien construire un monument aussi gigantesque et idiosyncratique, si ce n’est pour la mère d’Alexandre le Grand”

L’ossuaire en marbre et la position de la tête, tournée vers l’est, sont des preuves qu’il s’agit bien du tombeau d’une femme de haut rang. De fait, les femmes issues de familles royales, comme Olympias, étaient toujours enterrées selon ce procédé. D’une longueur de 22 mètres, le tombeau dépasse d’ailleurs largement la moyenne de ceux de l’époque.

Source: Lire L’Article Complet