Julie Gayet vole à la rescousse de Julia Ducournau après sa Palme d’Or

Titane, qui a remporté la Palme d’or lors de cette 74e édition du Festival de Cannes, ne fait pas l’unanimité auprès des spectateurs. Sa réalisatrice, Julia Ducournau, peut heureusement compter sur le soutien de certains amis, à l’image de Julie Gayet qui s’est manifestée sur Instagram, ce dimanche 18 juillet.

Cela faisait bien longtemps que la Croisette n’avait pas été remuée à ce point par un long-métrage. Ce samedi 17 juillet, Julia Ducournau a obtenu la mythique Palme d’or lors de la 74e édition du Festival de Cannes, pour son film Titane. Une récompense d’autant plus importante puisqu’elle est la deuxième femme de l’histoire à remporter ce prix, après Jane Campion pour La leçon de piano en 1993. Pourtant, le long-métrage de 1h48 est loin d’avoir fait l’unanimité auprès du public lors de sa projection. Heureusement, la réalisatrice française a pu compter sur le soutien de Julie Gayet via les réseaux sociaux. Dans une story Instagram, ce dimanche 18 juillet, l’actrice a posté une photo de la lauréate accompagnée de la légende suivante : “Julia Ducournau est une grande réalisatrice… et cette Palme d’or récompense son immense talent”.

Julie Gayet et Julia Ducournau se connaissent très bien. La réalisatrice de 37 ans a réalisé son premier long-métrage, Grave, en 2016. Film qui avait d’ailleurs été nommé à six reprises aux César, sans remporter le moindre prix. Et la productrice de ce projet n’était autre que Julie Gayet. Plus précisément, il s’agit de sa société de production appelée Rouge International. La compagne de François Hollande apprécie le travail de Julia Ducournau et n’hésite pas à acclamer ses talents de réalisatrice. Malheureusement pour elle, tout le monde n’est pas de cet avis. Son deuxième long-métrage a partagé les cinéphiles en deux catégories : ceux qui ont adoré et ceux qui ont détesté.

La mairie de Cannes avertit le public avant la projection

Très violent et déroutant, Titane a horrifié un bon nombre de spectateurs lors de sa projection. Interdit aux moins de 16 ans, certains spectateurs sont sortis de la salle avant la fin. Les pompiers auraient même été présents sur place pour s’occuper de plusieurs malaises. Au générique de fin, ce sont des spectateurs déboussolés, émerveillés, perplexes et indignés qui ont quitté la Croisette. À tel point que la mairie de Cannes a été contrainte de passer un avertissement. Tous les ans, la ville projette le film qui a remporté la Palme d’or au lendemain de son sacre. Cette année, une annonce a été passée : « Avertissement : le film contient des scènes très violentes et a suscité de nombreux malaises lors de sa projection. Il est interdit de s’y rendre avec des enfants » a publié la mairie de Cannes sur son compte Facebook.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet