Insolite : ces spécialités de noël venues d'ailleurs

En France, Noël rime bien souvent avec bûche au chocolat, toasts de foie gras et dinde farcie aux marrons. Mais si tous ces plats ont le vent en poupe dans l’hexagone, il n’en va pas de même chez nos voisins. Petit tour d’horizon du menu traditionnel du réveillon de Noël aux quatre coins du monde.

Que mange-t-on en Belgique pour Noël ?

Lorsqu’il s’agit de Noël, nos voisins Belges sont bien loin de partager nos traditions culinaires. Preuve en est, sur la table du réveillon trône fièrement un boudin blanc à base de chair à saucisses et de chou. Ces “tripes à l’djotte” sont emblématique du repas de Noël Belge. Ajoutez à cela des boukètes (comprenez des petites crêpes garnies de lard, de frites ou de raisins secs et saupoudrées de sucre), et vous obtenez un repas de Noël typique de la Belgique.

Que mange-t-on au Mexique pour Noël ?

Si nous avons l’habitude de cuisiner notre dinde avec des marrons ou une farce au foie gras, pour nos amis Mexicains, il n’en n’est rien. Pour eux, la dinde, c’est avec une sauce au chocolat, un point c’est tout. Ce Mole poblano peut être remplacé, selon les envies, par du poulet ou de la morue, mais toujours au chocolat. De quoi faire une pierre deux coups : plat principal et dessert en même temps !

Pour la petite anecdote, il est aussi de coutume de manger des bunuelos, des beignets frits qui reposent sur une assiette. Et, pour repousser le mauvais sort, on ne touche pas du bois, on n’évite pas les échelles ou les chats noirs. On casse l’assiette du bunuelos une fois celui-ci avalé. Ça en fait de la vaisselle à balayer…

Que mange-t-on au Canada pour Noël ?

Le sirop d’érable est au Canada ce que la baguette est à la France. Alors, imaginez-vous passer un Noël sans pain. Impossible, n’est-ce pas ? Du coup, on comprend mieux la sauce à la mélasse, à la gelée de pommes ou au sirop d’érable qui accompagne la dinde. Et ne songez pas à la farcir de châtaignes, c’est pommes et ou pain, rien d’autre. Vous n’êtes pas encore rassasié ? La tourtière à base de bœuf, de porc, de poulet et de pommes de terre ne vous laissera pas sur votre faim, promis.

Que mange-t-on à Noël en Suède ?

En Suède, il n’y a pas 1, mais 3 repas de Noël ! Alors autant dire qu’il faut faire de la place pour l’estomac, surtout lorsque l’on sait que le menu est en fait d’un buffet garni de saumon mariné, de harengs, de saucisse de porc, de pâté de foie, de boulettes de boeuf et d’élan et d’un jambon de Noël à la moutarde et compotée de pommes (Julskinka). Tiens, on aurait pas fait le plein de protéines, là ?

Que mange-t-on en Angleterre pour Noël ?


Galerie: 3 recettes express pour votre menu de Noël (750 grammes)

Source: Lire L’Article Complet