Ces deux indices permettraient de prédire les formes graves de Covid-19

Selon les données diffusées par Santé Publique France ce dimanche 2 mai 2021, 5.652.247 de cas de Covid-19 ont été confirmés sur le territoire et 104.848 personnes sont décédées depuis le début de la pandémie en France. De nouveaux outils et méthodes ont permis de réduire le nombre quotidien de décès, en prenant mieux en charge les patients par exemple. Une récente découverte pourrait permettre d’aller encore plus loin.

  • Inde : revers électoral pour Narendra Modi dans l'état clé du Bengale

    France 24

  • Pays-Bas : une maison construite en utilisant l'impression 3D

    KameraOne France

  • Le gouverneur de la banque centrale du Liban visé par une plainte en France

    France 24

  • Une énorme décharge gâche la vie des habitants d'un village britannique

    KameraOne France

  • Alliance LR/LREM en Paca: Bruno Le Maire veut «saluer le courage de Renaud Muselier»

    Le Figaro

  • Grèce: réouverture des terrasses de cafés et restaurants, après six mois de fermeture

    AFP

  • Mexique: des femmes zapatistes prennent la mer en direction de l'Europe pour rencontrer d'autres anticapitalistes

    Le Figaro

  • Après de violentes manifestation en Colombie, le président ordonne le déploiement de l’armée

    Le Figaro

  • Le Portugal entame sa dernière étape de déconfinement et rouvre sa frontière avec l’Espagne

    Le Figaro

  • En Birmanie, la contestation ne faiblit pas malgré la répression

    Le Figaro

  • «C’est la seule manière pour qu’on s’en sorte»: en Guadeloupe, ouverture de la vaccination à tous les majeurs

    Le Figaro

  • Le retour sur Terre du vaisseau de SpaceX est «un jour incroyable» pour la Nasa

    Le Figaro

  • Le pass sanitaire «est une usine à gaz numérique», dénonce Nicolas Dupont-Aignan

    Le Figaro

  • Inde: 28 tonnes d'aide médicale française arrivent à New Delhi

    AFP

  • A Tel-Aviv, hommage aux victimes de la bousculade meurtrière

    AFP


  • Inde : revers électoral pour Narendra Modi dans l'état clé du Bengale
    Le parti nationaliste hindou du Premier ministre indien Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP), a subi un revers électoral dimanche 2 mai au Bengale occidental, Etat clé de 90 millions d'habitants, dans des élections régionales très disputées et marquées par des actes de violence.


    France 24


  • Pays-Bas : une maison construite en utilisant l'impression 3D
    L'université de technologie d'Eindhoven, en collaboration avec une entreprise, a construit une maison en utilisant l'impression 3D. Une méthode de construction prometteuse pour l'avenir, qui nécessite moins de matériaux.


    KameraOne France


  • Le gouverneur de la banque centrale du Liban visé par une plainte en France
    Le gouverneur de la banque centrale du Liban, Riad Salamé, est visé par une plainte déposée en France par l'association Sherpa pour des soupçons de biens mal acquis, a déclaré lundi 3 mai une responsable de l'organisation non gouvernementale (ONG), Laura Rousseau.


    France 24

VIDÉO SUIVANTE

Deux éléments déterminants dans les formes graves de Covid-19

Un groupe d’une petite vingtaine de scientifiques de l’Université de Californie, à Irvine, a fait une jolie trouvaille, dont les résultats ont été partagés dans la revue scientifique mSphere. L’idée principale de cette étude est la suivante : en liant la présence de certains anticorps et un score de facteur de risque de maladie (DRFS), il serait possible de prédire les formes graves de Covid-19 chez un patient.

Grâce à cela, un patient pourrait être traité beaucoup plus tôt et sera mieux pris en charge. Mais cela marche aussi dans l’autre sens. En effet, un patient dont le test révélerait un très faible risque de forme grave, pourrait simplement s’auto-isoler, permettant ainsi de désengorger les hôpitaux.

Comment ça marche ?

Si l’article scientifique peut paraitre complexe, voici une manière simple de comprendre comment ce test fonctionne. Les scientifiques cherchent d’abord chez le patient un ou plusieurs anticorps spécifiques, qui agissent contre la nucléocapside du coronavirus et contre une région nommée Ep9. En fonction du type d’anticorps, de la région visée… les personnes sont classées dans plusieurs catégories. Il faut savoir que dans cette étude, sur un panel de 86 personnes, 23 avaient développé dans les premiers jours après l’infection ces anticorps.

Ainsi, il y a eu 2,5 fois plus de formes graves du Covid-19 chez les patients qui possédaient des anticorps anti-Ep9 que chez les autres. Leur présence a été ensuite reliée à celle de comorbidités et les résultats sont très prometteurs. Il faut toutefois rester prudent car le test a été effectué sur un petit nombre de personnes, toutes hispaniques. Il faudra donc des recherches supplémentaires pour confirmer cette belle découverte.

“Le test a déterminé la gravité de la maladie [chez les patients possédant ces anticorps et avec un certain nombre de comorbidités] avec une sensibilité de 92,3% (1/13 de faux négatifs) et une spécificité de 80% (2/10 de faux positifs).”

Source: Lire L’Article Complet