Calcul de votre pension de retraite : cherchez l’erreur

En 2019, 835 000 nouvelles prestations de retraite ont été attribuées, dont 20 % de réversions.

Restez informée

Le problème ? Selon la Cour des comptes – qui a épluché 9 500 dossiers après coup –, on constate plus d’une fois sur sept une bourde financière en faveur ou au détriment des assurés (contre 11 % des cas en 2016). Et la proportion de couacs atteint même 20 % dans certaines caisses comme celles d’Île-de-France ! Si la fiabilité des calculs s’est dégradée pour l’ensemble des prestations liquidées par les caisses de retraite, la Cour des comptes souligne que la fréquence des irrégularités varie tout de même selon la nature des prestations. Le “bonnet d’âne” revient à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), qui est attribuée dans 26,7 % des cas avec une erreur de calcul, et le plus souvent au détriment des assurés !

Alors, si l’heure de la retraite sonne bientôt pour vous, prenez le temps de scruter à la loupe votre relevé individuel de situation : « 60 % des erreurs résultent de données de carrière absentes ou inexactes », précise l’institution financière. Vous percevez déjà votre pension de retraite mais vous avez un doute sur son montant ? Vérifiez-le et, le cas échéant, effectuez rapidement une contestation auprès de la Commission de recours amiable de la caisse concernée : en cas de révision, la rectification n’est en effet rétroactive que sur les douze derniers mois dans le privé (quatre ans dans le public).

A lire aussi :

⋙ Retraite : faire régulariser ses petits boulots, pas forcément rentable !

⋙ Retraite : travailler un mois de plus, ça peut rapporter gros

⋙ La retraite, ça chamboule le couple aussi !

Source: Lire L’Article Complet