Bipolarité : Ces stars internationales qui en souffrent, dans la plus grande discretion

Les troubles de la santé mentale constituent un grand spectre qui n’est pas réservé aux personnes anonymes. Beaucoup de célébrités en souffrent, ce qui peut, ou non, avoir des conséquences sur leur carrière. Retour sur ces stars atteintes de troubles bipolaires.


Le 25 septembre prochain, Catherine Zeta-Jones fêtera ses 52 ans mais aussi ses 21 ans de mariage avec Michael Douglas, le même jour. L’occasion, une nouvelle fois, de publier son amour à son époux sur les réseaux sociaux, à l’image de leurs tendres messages de l’année dernière : 

https://www.instagram.com/p/CFj7Fx-Hm6U/

I am so honored to be born on the same day as all these talented people! Happy Birthday Will, Heather, Serge, Barbara and OF COURSE the father of my children and my husband Michael ❤️ And to the “man of steel” our dear friend Christopher, you are always in our hearts and never forgotten. Happy Birthday my fellow Libras!

https://www.instagram.com/p/CFi4_S0Ajqd/

Happy Birthday Catherine! I bet you are glad this year is over! Here’s to the future ❤️ @catherinezetajones

 Catherine Zeta-Jones fait partie des stars atteintes de bipolarité

Si la bipolarité, aussi appelée trouble maniaco-dépressif, est une maladie très ancienne (le peintre Van-Gogh et l’actrice Marylin Monroe en étaient atteints), elle est vue par beaucoup comme étant “le mal du siècle”. La maladie se manifeste par deux phases. Pendant la phase appelée “maniaque”, la personne bipolaire est excessivement euphorique, hyperactive, pleine de projets et très productive. Ensuite vient la phase dépressive : comme son nom l’indique, la personne malade traverse une période d’anxiété, de tristesse, de colère ou d’isolement. 

Dans le monde des célébrités, beaucoup de stars en sont atteintes. Si certains ne s’éternisent pas dessus, d’autres jugent important d’en parler, à titre informatif et parfois même préventif. Parmi l’une des célébrités qui s’exprime le plus à ce sujet, on trouve la célèbre Catherine Zeta-Jones. En 2011 l’actrice et compagne de Michael Douglas doit faire face à des troubles particulièrement violents, alors qu’elle doit elle-même épauler son compagnon, alors atteint d’un cancer de la gorge. Deux ans plus tard, elle décide de son propre chef d’être hospitalisée dans un structure adaptée. Cette hospitalisation est très médiatisée et met du coup en lumière sa maladie. Chose qu’elle ne regrette pas du tout : elle déclare à la presse qu’elle en est même ravie, si ça peut venir en aide à d’autres personnes atteintes de troubles bipolaires.

À voir également : Catherine Zeta-Jones et Michael Douglas : ils débarquent en famille à Los Angeles !

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet