#AppleToo, le mouvement de révolte des employés d'Apple

Une vague de révolte se lève chez Apple, où des employés usent du hashtag #AppleToo pour dénoncer des situations de harcèlements, de sexisme et de racisme au sein de la firme de Cupertino.

Apple, c’est une des grandes firmes mondiales connue pour ses différents engagements sociétaux, comme par exemple la mise en place de fonctionnalités permettant de protéger les données personnelles de ses utilisateurs. Mais le géant américain, malgré des prises de position publiques très affirmées en faveur des LGBTQ+, ou contre le racisme, n’est pas non plus irréprochable. On apprenait ainsi il y a quelques jours que de nombreux employés partageaient leurs critiques contre ce qu’ils estimaient être un environnement toxiques sur des conversations Slack, depuis fermées. Et ce mouvement, qui prend la forme du hashtag #AppleToo sur Twitter, révèle de nombreux problèmes.

75% of the stories we've received involved some form of discrimination, and nearly half involved reports of sexism, retaliation, and HR reports that were dismissed. 1/4 involved racism or ableism. More than a third involved harassment or assault, the majority of which was sexual.

En effet, le groupe affirme que parmi les nombreux témoignages recueillis, 75% d’entre eux montrent une forme de discrimination, la moitié signalant du sexisme ou des actions de représailles. Dans un quart des cas, du racisme a pu être rencontré. Dans cet ensemble, un tiers des actions implique du harcèlement ou une agression. Des accusations graves, qui sont pour le moment accompagnées de deux plaintes déposées par les employées Ashley Gjovik et Cher Scarlett, cette dernière ayant même été “étonnée du nombre de personnes voulant de l’aide pour apprendre à remplir une plainte”. Un polémique qui va durer ?

Source: Lire L’Article Complet