Audrey Fleurot critiquée pour être trop éloignée de son fils ? Sa réponse cash

Dans une interview accordée et diffusée dans l’émission Sept à Huit le dimanche 5 septembre 2021, Audrey Fleurot à tenu à répondre aux personnes qui la critiquent sur son rôle de mère.

  • Audrey Fleurot

Audrey Fleurot semble être une femme épanouie. Depuis le jeudi 2 septembre 2021, la comédienne est à l’affiche de Mensonges, la nouvelle série diffusée par TF1. Elle tient également le rôle principal de la série HPI : haut potentiel intellectuel, dont la première saison a connu un véritable succès sur la première chaîne. Chaque semaine, plusieurs millions de téléspectateurs étaient devant leur écran pour suivre les aventures de Morgane Alvaro. Une audience qui a permis au feuilleton d’être classé en première position des fictions les plus regardées d’Europe, d’après les informations du Parisien. Un planning chargé qui lui demande de faire quelques sacrifices, et non pas des moindres.

Dans la vie, Audrey Fleurot a un fils nommé Lou. Un petit garçon qu’elle ne voit que rarement en raison de son métier. “J’ai la chance d’avoir un compagnon qui travaille à la maison, qui garde les enfants, et moi je suis sur les routes”, a confié l’actrice dans une interview accordée le dimanche 5 septembre 2021 à Sept à Huit. Un “schéma traditionnellement inversé”, comme elle le décrit, qui lui vaut quelques jugements.

Audrey Fleurot répond aux critiques

Connue pour son franc-parler, Audrey Fleurot a tenu à répondre à ceux qui critiquent son rôle de mère. “Effectivement, je ne suis pas là tout le temps, mais quand je suis là, je compense“, a-t-elle assuré, avant de préciser que “c’est ce que font plein d’hommes qui voyagent et qui reviennent les bras chargés de cadeaux”.

Dans cet entretien, Audrey Fleurot avoue tout de même êtreplus forte pour l’événementiel que pour le quotidien“. “J’en ai un peu marre de cette pression”, a-t-elle confié. Au fil du temps, la comédienne, victime de harcèlement de rue, a fait un triste constat, celui que ce sont essentiellement des femmes qui la condamnent pour ses choix. “À un moment on a voulu l’égalité, on a voulu travailler comme les hommes pour exactement les mêmes options. J’ai la chance d’avoir le papa qui est à la maison, et moi je travaille à l’extérieur”, a-t-elle conclu.

https://www.instagram.com/p/CTbxJN8oOIk/

A post shared by Sept à Huit (@septahuit_off)

Source: Lire L’Article Complet