Alcool : 7 astuces pour boire sans danger

Trinquer joyeusement sans danger pour la ligne ou la conduite, c’est possible en adoptant quelques astuces.

Restez informée

Si l’on s’en tient aux recommandations des autorités de santé, on ne devrait pas boire plus de deux verres d’alcool par jour, et encore, pas tous les jours ! Lors des chaleureux repas en famille et les joyeuses soirées entre amis, on peut s’autoriser un écart, mais attention quand même aux effets de l’alcool à forte dose. Dès trois à quatre verres, on peut avoir la nausée, ressentir des palpitations cardiaques (l’alcool fait grimper la tension) ou perdre son self-control. Et, évidemment, pas question de prendre le volant si la soirée a dérapé. Voici les réflexes et astuces à adopter pour profiter de sa soirée en évitant tout débordement fâcheux.

J’arrête au bon moment

Il suffit de consommer 20g d’alcool pour atteindre l’alcoolémie limite autorisée au volant (0,5g d’alcool par litre de sang). Ce qui équivaut à : 2 ­verres (20­cl) de vin à 12-13° OU 2 coupes (20­cl) de champagne à 12-13° OU 7cl de porto ou de Martini à 15-19° + ­1­petit verre de vin (10­cl) OU 1 ­shot (3­cl) de vodka ou de whisky à 40°.

Boire plutôt au début du repas

Dans l’idéal, on s’autorise un apéro et un verre de vin en tout début de repas. Après, sachez qu’une femme doit attendre environ 4 heures pour que son alcoolémie (taux d’alcool sanguin) retombe à zéro (3 heures environ pour un homme). A souligner que dès que l’alcoolémie est positive, même faible, les réflexes diminuent. Et c’est pire si on est fatiguée, d’autant qu’après un généreux repas, la digestion est plus longue et donne envie de dormir.

Grignoter quelques canapés

Ne pas boire à jeun évite les coups de pompe, et les franches hypoglycémies quand on est diabétique. En fin de journée, notre taux de sucre sanguin est bas. Pour qu’il ne chute pas trop, le foie peut libérer du sucre. Mais si on boit de l’alcool, le foie va s’occuper en priorité de son élimination, d’où le risque d’hypoglycémie. Il faut donc manger lors d’un apéro alcoolisé. En revanche, s’il est sans alcool, éviter de grignoter permet de ne pas engranger trop de calories avant le festin.

Limiter les sulfites

Surtout si on est sujette aux maux de tête ou… si on y est allergique ! Ces composés soufrés se forment toujours lors de la fermentation du vin, mais les vignerons en ajoutent pour faciliter la conservation. Il y en a moins dans les vins rouges (qui se conservent mieux naturellement) que dans les rosés ou les blancs, dans les vins un peu âgés (car les sulfites se décomposent au fil des ans), dans les vins bio (car les quantités autorisées sont plus faibles) et moins ou pas de sulfites dans les vins dits “naturels”.

Alterner avec beaucoup d’eau, plate ou pétillante

Boire de l’eau toute la soirée aide à limiter la quantité de vin et l’effet “gueule de bois” dû à la déshydratation occasionnée par l’alcool. L’eau gazeuse est à privilégier, car elle donne une sensation de satiété : on mange moins, ce qui réduit le risque de brûlures d’estomac. Autre astuce : garder son verre de vin rempli (ou à moitié) évite d’être resservie et, au final, de ne plus pouvoir évaluer quelle quantité on a avalée.

Et après ? Eau, épices et tisanes !

On boit au moins 2litres d’eau ou de bouillon de légumes, afin de contrer les migraines. Nauséeuse ? On insiste sur les fruits et légumes pour relancer le transit, saupoudrés de curcuma, gingembre, citron ou cannelle, à effet détox. Et comme le foie a trinqué, on le chouchoute avec des infusions de chardon-marie, de desmodium ou de romarin: 2 à 3tasses et, idéalement, 2tasses à la fin des repas, avant de se coucher.

Eaux alcoolisées : ces nouvelles boissons qui incitent à boire !

En vogue aux Etats-Unis, les hard seltzers, ou eaux gazeuses alcoolisées, débarquent en France. Sans sucres, aromatisées avec des extraits de fruits et de plantes, elles sont présentées comme des boissons naturelles. Des eaux alcoolisées healthy? Il fallait oser! Car celles-ci ont la même teneur en alcool (5°) qu’une bière et, côté alcoolémie, une bouteille ou une canette de 33cl équivaut à 1verre et demi de vin et totalise 95kcal.

A lire aussi :

Consommation d’alcool : découvrez où se situent les Français par rapport à leurs voisins européens
Le vin est-il moins dangereux pour la santé que les autres alcools ?
10 solutions naturelles pour soulager une gueule de bois

Source: Lire L’Article Complet