5 huiles essentielles contre la sinusite

Plantes, cataplasmes, bourgeons, jeunes pousses d’arbres… Il existe plusieurs astuces pour venir à bout de la sinusite. Et si l’aromathérapie était la solution pour lutter contre cette inflammation des sinus ? La naturopathe Émilie Kapps nous révèle quelles huiles essentielles utiliser pour traiter la sinusite.

Restez informée

La sinusite est une maladie fréquente. Il s’agit d’une inflammation des sinus, qui atteint le plus souvent les sinus maxillaires. Elle est en général provoquée par un virus ou une bactérie. Selon l’Assurance maladie, l’infection se produit par voie nasale à la suite d’une rhinopharyngite ou par voie dentaire à cause d’une carie ou d’un abcès dentaire. L’infection cause une inflammation qui bloque la communication entre les fosses nasales et les sinus. “Le mucus ne peut plus s’écouler et la pression dans les sinus augmente”, précise l’Assurance maladie. Cela provoque la survenue des symptômes de la sinusite.

Cette infection ORL se manifeste par des maux de tête plus ou moins intenses, une congestion nasale avec des sécrétions nasales claires ou purulentes, des douleurs et une sensation de pesanteur, en particulier sous les yeux et derrière les pommettes. Quand on est atteint d’une sinusite, on peut aussi souffrir d’une fièvre, d’une toux, d’éternuements ou d’une sensation de malaise. Plusieurs techniques peuvent permettre de soulager ces différents symptômes. Parmi eux, on retrouve l’aromathérapie.

Sinusite : pourquoi avoir recours à des huiles essentielles ?

Selon la naturopathe Émilie Kapps, les huiles essentielles sont efficaces contre les infections d’origine virale ou bactérienne. “En cas de sinusite, deux effets bien précis sont désirés. Les huiles essentielles sont censées améliorer le confort respiratoire, soulager les douleurs, atténuer la sensation de sinus bouchés mais également stimuler le système immunitaire, qui a laissé passer les virus ou les bactéries car il était défaillant”, explique la naturopathe.

Elle recommande d’avoir recours aux huiles essentielles dès l’apparition des premiers symptômes de la sinusite. Dans ce cas, on utilise les huiles essentielles de 12 à 48 heures. En revanche, lorsque la sinusite est aiguë et dure depuis plusieurs jours, on les utilise pendant 5 jours. En cas de sinusite, on masse et on se concentre sur les sinus, le front, les tempes, la nuque et le haut du dos.

Les différentes huiles essentielles peuvent être utilisées indépendamment les unes des autres. Cependant, elles peuvent aussi être mélangées pour pouvoir bénéficier des propriétés de chacune en même temps. “Mais attention, il est toujours dangereux de faire des mélanges car on peut être allergique à certaines huiles essentielles de la mixture ou ne pas en supporter une à cause d’un traitement”, alerte Émilie Kapps. Pour éviter toute réaction allergique, elle conseille ainsi de toujours tester le produit sur le pli du coude avant de l’utiliser et de s’informer sur les propriétés de chacune.

Quelles huiles essentielles permettent de lutter contre la sinusite ?

Parmi les nombreuses huiles essentielles existantes, la naturopathe conseille d’utiliser :

  • L’huile essentielle d’eucalyptus radié. Outre ses propriétés purifiantes, elle est bien tolérée et a une odeur agréable.
  • L’huile essentielle de ravintsara. Cette dernière possède des propriétés purifiantes, antivirales, antibactériennes et immunostimulantes. Elle permet aux sécrétions des voies respiratoires de se libérer.
  • L’huile essentielle de menthe poivrée. Ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales permettent de soulager les maux de tête et les sensations de troubles respiratoires.
  • L’huile essentielle d’épinette noire. Cette huile traite la sinusite dans sa globalité. Elle décongestionne les voies respiratoires grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, immunostimulantes et antiseptiques.
  • L’huile essentielle de niaouli. Ses propriétés antivirales, décongestionnantes, antibactériennes permettent d’assainir les voies respiratoires.

“Si l’on est sûr de ne pas être allergique à une des huiles essentielles, on peut les mélanger et utiliser cette mixture pour se soigner”, signale Émilie Kapps.

Sinusite : comment utiliser les huiles essentielles ?

Il existe plusieurs façons d’utiliser ces 5 huiles essentielles. En ce qui concerne l’huile essentielle d’eucalyptus radié, il est possible d’en verser deux gouttes sur un mouchoir et de le respirer 4 à 5 fois par jour pendant 10 minutes. Pour profiter de ses vertus, on peut également l’utiliser en application cutanée trois fois par jour sur les zones innervées. Pour cela, on dilue 3 à 4 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans de l’huile végétale de noisette (3 gouttes). Autre utilisation : par voie interne. Dans ce cas, on mélange 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié à de l’huile d’olive, du miel ou du sucre de canne. On met cette mixture sous sa langue trois fois par jour.

L’huile essentielle de ravintsara peut être inhalée. On en verse 5 gouttes dans de l’eau chaude. En position assise, on penche sa tête couverte d’une serviette au-dessus du bol ou de la casserole pour inhaler la vapeur pendant une à 10 minutes. Il est également possible de respirer l’HE de ravintsara dans un mouchoir. On en verse deux gouttes sur un mouchoir, que l’on respire 4 à 5 fois par jour pendant 10 minutes.

L’huile essentielle de menthe poivrée est utilisée par voie externe. Il convient de mélanger deux gouttes de cette huile à une huile végétale (amande douce, avocat, macadamia, noisette) et ensuite de l’utiliser en massage. Dans ce cas, on masse les tempes, le front et la base de la nuque deux fois par jour.

Autre huile à utiliser en inhalation : celle d’épinette noire. Pour profiter de ses bienfaits, il est conseillé d’en verser 5 gouttes dans de l’eau chaude. On inhale ensuite la vapeur pendant une à 10 minutes, en position assise, la tête penchée et couverte d’une serviette.

En ce qui concerne l’huile essentielle de niaouli, il est possible de l’utiliser pour masser les sinus, les tempes et le haut du dos. Pour cela, on dilue deux gouttes de cette huile dans une huile végétale. Elle peut aussi être utilisée par voie orale. Il convient, dans ce cas, de mélanger une goutte d’huile de niaouli à une huile alimentaire, telle que l’huile d’olive par exemple, et de placer la mixture sous la langue deux fois par jour.

“Pour la synergie, on mélange à l’huile végétale de macadamia : 30 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié, 15 gouttes d’huile essentielle de niaouli ou de ravintsara, 15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, 30 gouttes d’huile essentielle d’Épinette noire. On applique cette mixture matin et soir sur les sinus ou on la respire dans un mouchoir”, précise Émilie Kapps.

Huiles essentielles contre la sinusite : quelles sont les contre-indications ?

Ces huiles essentielles ne sont pas indiquées pour tout le monde. Selon la naturopathe, elles sont toutes les cinq déconseillées pour les femmes enceintes et les enfants. L’huile essentielle d’eucalyptus radié, l’huile essentielle de niaouli, l’huile essentielle de ravinstara sont aussi contre-indiquées pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

Quant à l’huile essentielle de menthe poivrée, elle n’est pas recommandée pour les individus asthmatiques et épileptiques, les personnes souffrant d’hypertension, de troubles neurologiques, hépatiques et cardiovasculaires. L’huile essentielle d’”pinette noire est, elle, déconseillée pour les femmes allaitantes et les patients atteints de problèmes rénaux.

Merci à Émilie Kapps, naturopathe

Source: Lire L’Article Complet