VIDEO – Touche pas à mon poste : un chroniqueur de l’émission convoqué par la police

Sur le plateau de TPMP, jeudi 9 septembre, un chroniqueur a raconté avoir été auditionné par la police dans le cadre d’une enquête le concernant.

Professionnellement, Raymond Aabou n’officie pas uniquement sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le chroniqueur est également livreur. C’est d’ailleurs cette activité qui l’a amenée à recevoir un coup de fil et une convocation au commissariat qu’il a honorée ce mercredi 8 septembre. Une enquête judiciaire venait d’être ouverte à son encontre. La raison ? “Je suis auditionné pour une histoire de carreaux cassés. Ce n’est rien du tout, c’est des chamailleries. Je n’ai pas fait exprès”, a raconté Raymond à Cyril Hanouna sur C8 ce jeudi 9 septembre.

Lors d’une livraison, Raymond Aabou aurait endommagé “une grande vitrine dans un immeuble qui appartient à une mairie”. “Mais avant quand tu te faisais ça, tu te cassais. Tu t’en fous. Sauf que maintenant quand tu passes à la télévision, les gens t’ont vu. Donc ils m’ont dénoncé”, a-t-il expliqué au début de l’émission. Après avoir été interrogé par un officier de police judiciaire, et répondu notamment à un “questionnaire sur [sa] vie”, il a été demandé au chroniqueur de rembourser les carreaux cassés, soit la somme de 390 euros. Raymond Aabou attend désormais de savoir si cette mésaventure lui vaudra des poursuites judiciaires. La décision serait entre les mains du procureur.

Quelques mésaventures avec la police

Par ailleurs, Raymond Aabou a profité de cette anecdote pour faire remarquer à Cyril Hanouna que lors d’une précédente collaboration à la radio à ses côtés, il y a une dizaine d’années, plusieurs “happenings” l’ont amené à se retrouver au commissariat. Des faits que la police lui a rappelés au moment de son audition. À son casier judiciaire, se trouve également le récit d’une plainte déposée à son encontre en 2006, alors qu’il avait été agressé dans la rue à Paris, ce qui avait été suivi d’une bagarre.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran C8

Autour de

Source: Lire L’Article Complet