VIDÉO – « Soi-disant elle s’est fait violer » : Nathalie Marquay-Pernaut choque dans TPMP

Ce vendredi 19 février dans Touche pas à mon poste sur C8, Nathalie Marquay-Pernaut est revenue sur les accusations de “viols” à l’encontre de Patrick Poivre d’Arvor. Elle s’est vivement faite recadrer par Cyril Hanoun et ses chroniqueurs.

A propos de

  1. Nathalie Marquay

  2. Patrick Poivre d’Arvor

  3. Florence Porcel

Ce vendredi 19 février, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont réagit à l’affaire qui fait trembler les médias : l’enquête “pour viols” ouverte contre Patrick Poivre d’Arvor. Comme le révélait Le Parisien ce jeudi 18 février, la chroniqueuse et écrivaine Florence Porcel accuse l’ex présentateur star du JT de TF1 de l’avoir agressée sexuellement en 2004 et de l’avoir forcée à une fellation en 2009, alors qu’elle était âgée de 21 ans. Des accusations que l’ex compagnon de Claire Chazal récuse formellement. Dans un long message posté sur Facebook, le principal intéressé affirme n’avoir eu que des “relations confraternelles” avec la plaignante aujourd’hui âgée de 37 ans. “La recherche de notoriété n’excuse pas tout. Pas davantage la fascination pour ce qui brille. De toute ma vie je n’ai jamais obligé quiconque à une relation sentimentale, ni bien évidemment à une relation sexuelle, a-t-il répondu.

Sur le plateau de TPMP, Nathalie Marquay a déclaré que son mari, Jean-Pierre Pernaut était “très choqué” et a ensuite tenu des propos qui ont interpellé l’équipe de l’émission phare de C8. “Il a travaillé plus de vingt ans auprès de lui et franchement, il se dit que ce n’est pas possible, a-t-elle commencé. Et moi ce qui me choque quand même, c’est que soi-disant qu’elle s’est fait violer…” Une déclaration immédiatement interrompue par Cyril Hanouna “On ne peut pas dire ça, on ne peut pas dire ‘soi-disant qu’elle s’est fait violer’. Florence Porcel, ce n’est pas une folle”. Et Nathalie Marquay de continuer. “Ce qui me choque, c’est que cinq ans après, elle téléphone pour demander une interview. Si on a été violée, moi j’aurais peur de voir mon violeur en face de moi. Et je pense que PPDA n’aurait pas accepté de la voir si il avait quelque chose à se reprocher,” a-t-elle poursuivi.

L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire de Paris. De son côté, le journaliste présumé innocent a déposé une plainte au parquet de Nanterre contre Florence Porcel pour dénonciation calomnieuse. Selon France Télévisions, l’avocat de “PPDA” François Binet a également annoncé vendredi qu’une deuxième plainte pour diffamation publique à l’encontre du Parisien et du journaliste auteur de l’article a été déposée auprès du parquet de Paris.

Article écrit en collaboration avec l’agence 6Médias.

Crédits photos : Capture C8

Autour de

Source: Lire L’Article Complet