VIDEO Benjamin Castaldi : sa grosse gaffe quand il s’est inscrit sur un site de rencontres

Benjamin Castaldi a beaucoup utilisé les applications de rencontres. Mais un jour, l’animateur et chroniqueur de C8 a fait une grosse bourde. Une boulette qu’il a racontée dans l’émission Le 6 à 7 avec Casta.

Benjamin Castaldi

A 51 ans, Benjamin Castaldi est un homme comblé et surtout rangé. Marié à Aurore Aleman, le chroniqueur et animateur de C8 nage dans le bonheur dans les bras de la femme de sa vie qui lui a donné un petit Gabriel, dont il est complètement gaga. C’est donc une nouvelle vie pour l’acolyte de Cyril Hanouna qui a accumulé les conquêtes et les mariages au cours de sa vie. Ce mercredi 28 avril dans Le 6 à 7 avec Casta, le présentateur a notamment évoqué Et si on se rencontrait ?, l’émission de M6 au cours de laquelle des individus qui entretiennent une relation virtuelle se rencontrent pour la première fois. L’occasion pour Benjamin Castaldi d’interroger Nicolas Pernikoff et Tiffany Bonvoisin au sujet de leur vie sentimentale.

C’est encore une de mes gaffes

Si Nicolas Pernikoff préfère savourer son célibat après 20 ans de vie commune, Tiffany Bonvoisin, elle, a également confié être seule depuis déjà 10 ans. “Je l’assume complètement ! Mais peut-être que je travaille trop“, a-t-elle expliqué, alors qu’elle anime tous les jours la matinale de M Radio avec Vincent Cerutti. Et les confessions de la jeune femme ont réveillé un très mauvais souvenir chez Benjamin Castaldi. Ce dernier a été largué un matin alors qu’il travaillait à la radio. “La matinale, ça n’a pas arrangé l’un de mes couples, a-t-il révélé. Je suis parti à la radio le matin et je suis revenu après la matinale, j’étais sur RTL2. J’ai eu un petit texto pour me dire qu’elle est partie !

Benjamin Castaldi en a également profité pour raconter une autre anecdote du temps où il utilisait les applications de rencontres. S’il a assuré qu’il n’y avait plus recours, il a raconté qu’il avait fait un jour une grosse bêtise. “A une certaine époque, j’étais parti vivre en Amérique. Et je m’étais inscrit sur le réseau Tinder mais en pensant que ce n’était pas interconnecté ! Je pensais que c’était régionalisé en Amérique ! Donc forcément, tout le monde en France a su que j’étais sur Tinder. C’est encore une de mes gaffes mais bon, on n’est plus à une gaffes près“, a-t-il confié, très amusé. Une belle boulette.

Source: Lire L’Article Complet