Victor Belmondo tout sauf pistonné : il a enchaîné les petits boulots

Dans 50’Inside, diffusé ce samedi 29 mai sur TF1, Victor Belmondo a révélé avoir dû exercer de nombreux petits boulots pour gagner sa vie, avant de se lancer pleinement dans le septième art.

A propos de


  1. Victor Belmondo

Mercredi 19 mai, le nouveau film du réalisateur Christophe Barratier, intitulé Envole-moi, est sorti au cinéma. Dans ce dernier, Victor Belmondo incarne son premier rôle principal, aux côtés de Gérard Lanvin et de Yoann Eloundou. Pour l’occasion, ce samedi 29 mai, TF1 a consacré, dans son émission 50’Inside, un portrait à l’acteur âgé de 27 ans. S’il est apparu dans La vie très privée de Monsieur Sim (en 2014), la série télévisée Capitaine Marleau (en 2015), ou encore dans les films Mon bébé (en 2018) ou encore dans De Gaulle (en 2019), le petit-fils de Jean-Paul Belmondo n’a visiblement pas été pistonné pour faire ses premiers pas dans le septième art.

Malgré le fait qu’il soit issu d’une famille célèbre, le jeune homme n’a pas toujours compté sur elle pour gagner sa vie. Interviewé par nos confrères de la Une, le comédien a révélé avoir exercé de nombreux petits boulots, qui n’ont rien à voir avec le milieu artistique. “J’ai tout fait”, a annoncé Victor Belmondo, avant de préciser avoir été “serveur”, mais aussi “livreur”. “J’ai fait des bo buns [célèbre plat d’origine vietnamienne, NDLR], a-t-il poursuivi, en ajoutant les avoir livrés à des clients. Ce n’est qu’après que le fils de Paul et de Luana Belmondo a commencé sa carrière dans l’audiovisuel. “J’ai commencé à travailler sur les plateaux, où je travaillais à la régie… Il fallait bien travailler, il fallait bien gagner de l’argent”, a-t-il affirmé face caméra.

Un jeune acteur qui a décroché son diplôme de scénariste

Avant de se lancer à l’écran, le comédien a étudié à L’Ecole supérieure d’études cinématographiques, où il a obtenu son diplôme et appris le métier de scénariste. Dans la lignée, il a intégré le cours de théâtre Peyran-Lacroix, situé dans le deuxième arrondissement de Paris et a été assistant de metteur en scène pour la pièce Ghost Light, avant de se familiariser avec les planches, dans Les Couteaux dans le dos.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet