Vanessa Paradis a « peur de décevoir » son mari Samuel Benchetrit : elle s’explique

Dans une interview accordée à l’émission Boomerang, sur France Inter, Vanessa Paradis a évoqué le fait de tourner pour son mari, Samuel Benchetrit. Elle ne cache pas qu’elle a toujours peur de le décevoir.

À la rentrée, nous pourrons retrouver Vanessa Paradis dans le film Cette musique ne joue pour personne, dont le réalisateur n’est autre que son mari Samuel Benchetrit. Mais avant cela, le long-métrage sera présenté lors du prochain Festival de Cannes, qui se déroulera du 6 au 17 juillet. La mère de Lily-Rose Depp était l’invitée de Boomerang, l’émission d’Augustin Trapenard, sur France Inter, ce mercredi 23 juin, et a fait quelques confidences sur le fait de jouer pour son mari.

J’ai confiance en les gens que j’admire,” confie d’emblée la chanteuse et comédienne, avant de dire ce qu’elle avait pu ressentir en tournant pour Samuel Benchetrit. “Ça peut mettre de la pression,” poursuit-elle. “Il y a des avantages et des inconvénients. On se connait tellement bien et on sait quelle phrase dire pour arriver plus vite droit au but.” Plus facile mais pas moins stressant. Peut-être que j’ai encore plus peur de décevoir et de ne pas faire bien,” explique Vanessa Paradis, qui propose de poser la question à son homme.

Les mots “sacrements beaux” de Samuel Benchetrit

Face à Augustin Trapenard, Vanessa Paradis assure que l’amour donne des ailes. “Quand on aime les gens, et que les gens nous aiment, on donne le meilleur de soi, on se dépasse, on est plus généreux, on est plus en confiance aussi. Donc on est plus libre, on n’a moins peur de se tromper,” glisse-t-elle. Une confiance au cinéma et en musique. En 2018, l’ex de Johnny Depp a chanté les mots de Samuel Benchetrit sur son album Les sources. Une aventure dont elle parle avec beaucoup de tendresse. “Ses mots à lui sont sacrements beaux. Ça mêle le réel, l’absurde, la poésie… C’est toujours drôle et extrêmement tendre. C’est son style,” explique-t-elle.

Crédits photos : OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet