Sophie Davant bankable : “C’est jouissif de l’être à mon âge et d’offrir ça aux femmes”

Déjà à la tête du rendez-vous incontournable des après-midis de France 2, Affaire conclue, Sophie Davant a hérité d’une nouvelle émission en prime time dès le 16 novembre prochain, La Lettre. Dans les colonnes de TV Magazine, l’animatrice se félicite du chemin parcouru et s’impose comme un modèle pour les femmes de plus de 50 ans.

Plus rien n’arrête Sophie Davant. Déjà à la tête d’Affaire conclue tous les après-midis, l’animatrice de France 2 va présenter dès le 16 novembre prochain un divertissement en prime intitulé La Lettre. Dans cette nouvelle émission, des stars de tous horizons surprendront des fans qui leur auront écrit des missives. Un nouveau défi pour Sophie Davant, qui s’impose depuis quelques années comme l’un des visages phares du service public sur lequel elle officie depuis 1987. “Je suis entrée quotidiennement chez les téléspectateurs par la météo d’abord, puis via un rendez-vous tous les matins, à des heures assez intimes, où l’on est un peu la copine d’un moment de solitude, se souvient-elle auprès de TV Magazine.

Depuis cette époque, Sophie Davant n’a cessé d’enchaîner les succès au point de devenir le visage des après-midis de France 2, avec Toute une histoire d’abord puis Affaire conclue aujourd’hui. Pourtant, la confiance en soi de l’animatrice a mis de nombreuses années à s’installer. Sa légitimité, elle assure l’assumer seulement “depuis peu” : “Je n’ai pas toujours été bien vue par mes patrons, j’avais le sentiment de faire partie des meubles. Là on me considère comme une valeur marchande, car je suis devenue bankable. Et celle qui réalise des audiences toujours impressionnantes en est très fière. Surtout car elle sait qu’être à la télévision pour une femme lorsque l’on a dépassé la cinquantaine n’est pas toujours évident. “C’est jouissif de l’être à mon âge et d’offrir ça aux femmes, admet-elle à nos confrères. Je prends cette responsabilité au sérieux !”

Bien dans ses baskets, celle qui s’impose une routine beauté millimétrée se sent beaucoup plus épanouie dans son travail qu’auparavant. Avec son “humour” et son “âme”, elle s’autorise aujourd’hui à être elle-même devant les caméras. Un processus long pour Sophie Davant. Il y a quinze ans, j’aurais été beaucoup plus rigide, guindée, scolaire. Je n’avais pas imaginé que les gens viendraient aussi pour me voir, ils ont l’impression de me connaître, il y a une proximité, une complicité formidable, assure-t-elle en évoquant les vendeurs d’Affaire conclue. J’ai le souci de prendre les gens par la main et de leur parler vraiment.” En communion avec ses invités, Sophie Davant – qui se veut un modèle pour les femmes de plus de 50 ans – a enfin trouvé des raisons de s’aimer.

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet