Romy Schneider : sa fille Sarah Biasini fait de rares confidences

Sarah Biasini a accepté de se confier sur la mort de sa mère Romy Schneider dans les colonnes du magazine Elle. Au moment du drame, elle n’avait que quatre ans.

  • Romy Schneider

Romy Schneider a eu deux enfants. Le premier, David, né de sa relation avec Harry Meyen, est décédé tragiquement en 1981 à l’âge de 15 ans. La cadette, Sarah, née de son amour pour le journaliste Daniel Biasini, a marché dans les pas de sa mère artiste. Sarah Biasini est en effet devenue actrice et sortira mercredi 6 janvier 2021 son premier ouvrage intitulé La beauté du ciel (Éd.Stock). La comédienne s’y livre, comme dans une lettre ouverte à l’attention de sa fille Anna, née en février 2018 de son amour pour son compagnon le metteur en scène et chorégraphe parisien Gil Lefeuvre. Tout au long de cet ouvrage, Sarah Biasini s’adresse également à sa mère Romy Schneider, morte en 1982, alors qu’elle avait 4 ans.

Dans une interview accordée au magazine Elle en kiosques jeudi 24 décembre 2020, l’actrice de 43 ans a fait quelques confidences sur sa vie sans sa mère. “C’est la femme, aujourd’hui, qui me manque”, a-t-elle assuré. Il faut dire que Sarah Biasini a été choyée pendant son enfance auprès de son père et de ses grands-parents paternels : “J’ai été entourée, aimée, je n’ai pas eu de manque de caresses, de tendresse”. Mais une pointe de curiosité subsiste cependant : “Je me demande quelles conversations, quels rapports j’aurais avec elle”, a-t-elle expliqué.

Le déclic

Après des années de silence, Sarah Biasini a pris la décision d’écrire son histoire à la suite d’un choc survenu le 1er mai 2017. Ce jour-là, elle apprend que la tombe de sa mère qui repose cimetière de Boissy-sans-Avoir, dans les Yvelines, a été profanée pendant le week-end. Mais tout va aujourd’hui beaucoup mieux : “Je n’ai pas besoin de souvenirs détaillés, j’ai une sensation intime, vraie, profonde d’elle, c’est ce qui fait que je vais bien”, a-t-elle assuré, sereine. Sarah Biasini est d’ailleurs heureuse d’avoir fini par faire un pas vers sa mère, près de 40 ans après sa mort. “Je me dis que (…) c’est bien, aujourd’hui, de m’être tournée vers elle”, analyse-t-elle. Devenir maman à son tour l’a d’ailleurs beaucoup aidée à tourner la page…

Source: Lire L’Article Complet