Quotidien : Pascal Praud en colère, il s’en prend au groupe TF1

Pascal Praud a vidé son sac. Ce mercredi 13 novembre, l’animateur de “L’Heure des Pros” s’en est violemment pris à “Quotidien” mais aussi à Gilles Pélisson, directeur général du groupe TF1. Non Stop People vous en dit plus.

Le groupe TF1 en ligne de mire. En octobre dernier, “Quotidien” évoquait un reportage de Nadine Morano, publié dans les colonnes du journal “Valeurs actuelles”. Très remontée, la responsable des Républicains avait fustigé l’émission de Yann Barthès sur son compte Twitter. Ce mercredi 13 novembre, la femme politique était l’invitée de “L’Heure des Pros” sur CNews, afin de revenir sur son conflit avec “Quotidien”. Dans la foulée, elle avait déploré un sketch d’Alison Wheeler, diffusé par le programme de TMC le 6 novembre dernier. Dans ce dernier, Alison Wheeler se moquait de “L’Heure des Pros”, surnommant l’émission “L’Heure des Prouts”. “C’est niveau pipi caca ! C’est dégueulasse ! C’était ignoble (…) Je trouve ça lamentable”, a d’abord dénoncé Nadine Morano. De son côté, Pascal Praud a aussi réagi.

“Il ne faut pas être naïf”, a-t-il amorcé. “‘Quotidien’ tape toujours du même côté, sur du politiquement correct, et a des têtes de Turc qui sont essentiellement des gens de droite”, enchaîne Pascal Praud en regrettant une “bien-pensance dégoulinante”. Et de poursuivre : “Effectivement, ça serait bien que de temps en temps que le président de TF1, qui s’appelle Gilles Pélisson, n’utilise pas, disons-le ‘Quotidien’, comme un outil de propagande contre d’autres chaînes d’info ! Ça serait pas mal, disons-le”. Pascal Praud a continué de s’en prendre au directeur général du groupe TF1. “Ce groupe, il est tenu par un président qui s’appelle Gilles Pélisson. Il y a aussi une bagarre entre LCI et CNews, et il faut le dire. Il ne faut pas que Gilles Pélisson et ses équipes se servent de cette émission, ‘Quotidien’, pour faire de la propagande”, a ainsi déploré Pascal Praud. Avant de tirer à boulets rouges sur Yann Barthès, en une phrase. “Yann Barthès ne travaille que pour son tiroir-caisse”.

S’ils sont en concurrence directe à cause de leurs chaînes info respectives, les groupes Canal + et TF1 frôlent parfois la mésentente. Du côté du premier groupe, l’arrivée d’Eric Zemmour dans “Face à l’info” avait fait grand bruit et avait même été moquée par “Quotidien”. Chez TF1, le polémiste avait aussi provoqué un tollé de taille. En raison, la diffusion de son discours jugé islamophobe et xénophobe, lors de la convention de la droite. 

Source: Lire L’Article Complet