Poids, Argent, Amour, Surnom, Projet fou… Loana dit tout

Il ne lui reste plus rien, seulement sa valise et son chien, mais Loana a plein d’envies. A peine sortie de l’hôpital psychiatrique, Loana se confie sans fard au "Parisien". La starlette de 43 ans raconte sa vision de la mort, son coup de cœur pour Jean-Edouard et dévoile son (surprenant) projet de vie…

“J’ai joué avec la mort” : tentatives de suicide et comas

Sortie de l’hôpital comme l’on sort d’un endroit banal, Loana semble vite reprendre le cours de sa vie: “Je crois que j’ai une bonne nature. Je me demande comment je fais pour guérir aussi vite. Les médecins me disent: ” C’est pas possible. Vous êtes sûre, vous n’avez pas envie de vous suicider? “.

Il faut dire que dans le passé, la gagnante du Loft Story avait fait de très nombreuses tentatives de suicide, deux arrêts cardiaques, trois comas…

J’ai joué avec la mort il y a quelques années quand j’ai fait plusieurs tentatives de suicide. Je jouais, je n’en avais rien à faire. Maintenant, je fais très attention. Et je suis plus trouillarde. Je ne roule pas trop vite en voiture par crainte des accidents. J’ai peur maintenant de la mort parce que je sais que la vie est précieuse“, a-t-elle promis, toujours au Parisien.

  • Loana accuse Sylvie Ortega Munos de vol : "Je n'ai plus de culottes, plus de bijoux"

    Loana a brisé le silence dans TPMP après son hospitalisation. Elle accuse Sylvie Ortega Munos de l'avoir mise en danger, mais aussi de lui avoir volé ses affaires dont un fer à friser. La veuve de Ludovic Chancel, décrite comme une "sorcière", a réagi aux allégations…

Loana : ses soucis d’argent

La starlette de 43 ans est donc déterminée à se ressaisir, même si elle a récemment confié avoir des problèmes d’argent:

Comme quand je suis arrivée dans le Loft à 20 ans avec ma valise et mon chien, il me reste ma valise et mon chien. Et quelques amis. Je reprends ma vie en main. Puisque j’y suis arrivée une fois, je vais y arriver une deuxième fois“.

https://www.instagram.com/p/CLGYGGrjQn0/

Une publication partagée par Loana (@loana_karesdanje)

Pourquoi a-t-elle participé à Loft Story ? L’étonnante raison

Loana s’est également remémorée la célébrité fulgurante qu’elle a connue avec le Loft, qui s’apprête à fêter le 20e anniversaire du lancement: “Ça aurait pu être mon quart d’heure de célébrité. Moi, ça m’aurait suffi. Quand je suis sortie, je ne m’attendais pas à ce que ça dure plus longtemps. J’avais juste vécu ma vie. Je n’avais aucune prétention“.

Mais la gagnante du Loft Story n’avait pas participé à l’émission pour gagner de l’argent, ni même gagner tout court. Elle était venue trouver l’amour.

Et je suis tombée amoureuse. Ça n’a pas été la même chose de l’autre côté“, a-t-elle expliqué en faisant référence à Jean-Edouard et l’inoubliable scène de la piscine.

Et d’ajouter: “C’était ça le slogan pour recruter les candidats : ‘Vous avez entre 18 et 45 ans, vous recherchez le grand amour… Appelez tel numéro’. Moi, je ne voulais pas être célèbre. J’aurais préféré être Christophe qui a rencontré sa Julie. Lui, il a gagné avec moi mais il a rencontré le grand amour de sa vie. Ils sont encore ensemble et ils ont deux garçons“.

  • Loana, "sans dent" dans TPMP : drogue, maladie, perte de poids… rien ne va

    Loana a choqué avec sa mâchoire tombante sur le plateau de "Touche Pas à Mon Poste". La starlette de 43 ans est apparue "méconnaissable" et a évoqué l'escroquerie de sa mère, son rapport à la drogue, sa descente aux enfers…

La reconversion inattendue de Loana

Désormais, Loana souhaite tourner la page de ses heures sombres. Elle a le projet d’ouvrir un cabaret à Cannes, sa ville natale, avec son meilleur ami Nicolas, et compte s’installer dans un logement près du sien.

https://www.instagram.com/p/CLkmhuiKo_r/

Une publication partagée par Loana (@loana_karesdanje)

Quand je suis toute seule, je suis un danger pour moi-même, je suis nocive. J’ai besoin que quelqu’un soit fier de moi“, a-t-elle précisé.

Quant à son rôle dans ce futur cabaret, elle a expliqué: “Je serai directrice artistique. Je choisirai les shows, les thèmes des soirées, j’accueillerai. On fait les réparations, la décoration, on a tout cassé dans ce local en pleine ville. On espère ouvrir cet été au moment du Festival de Cannes”.

https://www.instagram.com/p/CLkyLllDN5b/

Une publication partagée par Loana (@loana_karesdanje)

Son poids sur la balance

Loana assure qu’elle est désormais heureuse dans sa tête… et dans son corps: “69 kg ! Je retiens le chiffre parce qu’il m’a fait rire quand on m’a pesé à la clinique psychiatrique. Je reviens de 140 kg quand même. Quand je faisais 56 à l’époque du Loft, si je prenais 500 grammes, j’en faisais une maladie. Maintenant, prendre 2-3 kg, j’en ai plus rien à faire“.

https://www.instagram.com/p/CLIJsysDKlZ/

Une publication partagée par Loana (@loana_karesdanje)

Non, Loana ne regrette rien…

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Elle assure qu’elle n’a aucun regret: “Ce n’est pas la téléréalité qui m’a fracassée. Elle a changé ma vie, l’a embellie, m’a permis de voyager, a fait de moi ce que je suis, de rencontrer des gens extraordinaires, m’a ouvert des portes. J’ai fait un album, dessiné des vêtements. Sans la téléréalité, je n’aurais jamais pu faire tout ça. J’étais danseuse en boîte de nuit. Je n’aurais pas eu un avenir radieux“.

Source: Lire L’Article Complet