Meghan Markle : les cinq fausses affirmations son interview

Dimanche 7 mars 2021, Meghan Markle et le prince Harry ont donné une interview-choc sur CBS, à Oprah Winfrey. Plusieurs révélations effectuées par le couple méritent toutefois des explications selon le magazine Gala, qui leur consacre un article lundi 8 mars 2021.

  • Meghan Markle
  • Harry d'Angleterre

L’interview a fait l’effet d’une bombe outre-Manche. L’entretien très attendu de Meghan Markle et du prince Harry face à la papesse des talk-shows à l’américaine Oprah Winfrey a été très commenté dans le monde entier. Depuis sa diffusion sur CBS dimanche 7 mars 2021, le prince Charles et le prince William seraient d’ailleurs effondrés par les révélations qui y sont faites. La reine Elizabeth, elle, n’aurait pas pris le temps de regarder. Ses employés lui ont tout de même préparé un dossier pour lui résumer cet entretien durant lequel “aucun sujet” n’était hors limite comme l’a souligné Oprah dans les nombreux extraits dévoilés avant le jour J. Certaines de ces révélations ne seraient toutefois pas tout à fait vraies comme le souligne Gala, dans un article, lundi 8 mars 2021. Femme Actuelle vous propose de revenir sur cinq contre-vérités.

1 – Meghan n’aurait pas été formée aux us et coutumes de la Couronne

Dans cet entretien explosif, Meghan Markle a raconté à Oprah Winfrey avoir été surprise de devoir faire la révérence à la reine lors de leur toute première rencontre, en 2017. La duchesse de Sussex y affirmait qu’elle était persuadée qu’il s’agissait d’une habitude réservée aux représentations en public. Selon Gala, Meghan Markle ne faisait à l’époque pas partie de la famille royale, il était donc normal qu’elle n’ait pas été formée au protocole à ce stade. C’était à Harry de l’informer. Une fois mariée, la mère d’Archie a bien bénéficié d’une “formation express”.

Ces confidences semblent en outre aller contre les souvenirs de l’une de ses amies d’enfance, qui précise dans A Hollywood princess, la biographie écrite par lechroniqueur royal Andrew Morton Meghan, que l’ex-actrice de Suits avait “toujours été fascinée par la famille royale”. Il est donc possible que Meghan Markle ait en réalité connu ces règles depuis son plus jeune âge…

2 – Meghan et Harry se sont mariés en secret avant le 19 mai 2018

Meghan a dévoilé pendant l’interview qu’Harry et elle s’étaient dit oui en secret, trois jours avant le mariage célébré le 19 mai 2018 en la chapelle Saint-Georges à Windsor. “On a appelé l’archevêque en lui disant simplement : ‘Écoutez, ce spectacle est pour le monde entier, mais on aimerait s’unir entre nous'”, a expliqué la mère d’Archie. Le Daily Mail, qui a interrogé un révérend, assure que c’est impossible : il s’agirait en réalité des répétitions de son mariage. Le couple se serait en outre uni pour la vie devant Dieu sans la présence de la reine Elizabeth II, cheffe de l’Église anglicane, ce qui est peu probable.

3 – Les accusations de racisme envers Archie

L’ex-comédienne a également fait savoir que son fils Archie aurait subi du racisme au sein de la Couronne. Sans dévoiler de noms, Meghan a évoqué les nombreuses conversations que son mari Harry aurait eues avec des membres de sa famille qui s’inquiétaient, durant sa grossesse, de la couleur de peau qu’aurait Archie à la naissance. De graves accusations. Gala souligne toutefois qu’Archie n’est “pas le premier enfant métis dans la famille royale” : il est seulement le troisième après les enfants de Lady Davina Windsor,( la fille aînée du prince Richard, duc de Gloucester), et de Gary Lewis.

4 – Meghan et Harry laissés sans un sou par le prince Charles

Le couple a également fait savoir que le prince Charles avait décidé de les laisser sur la paille du jour au lendemain. C’est d’ailleurs ce qui, selon eux, les a obligés à signer rapidement des contrats avec Netflix ou Disney. Gala rappelle que la vérité est tout autre : la sécurité de Meghan et Harry était encore prise en charge par la Couronne au moment de leur déménagement au Canada, avant qu’ils ne s’installent en Californie. Meghan et Harry, qui avaient décidé de ne plus être des membres actifs de la famille royale, ne pouvaient en outre plus bénéficier de l’argent du contribuable.

5 – C’est Kate Middleton qui aurait fait pleurer Meghan Markle, et non l’inverse

Meghan affirme également dans cet entretien que contrairement à ce qui a été repris dans les médias, c’est Kate Middleton qui l’aurait fait pleurer quelques jours avant sa noce, lors des essayages des robes des demoiselles d’honneur (dont faisait partie sa fille Charlotte) en 2018. La duchesse de Cambridge lui aurait par la suite demandé pardon en lui faisant parvenir des fleurs. Aujourd’hui, c’est donc la parole de Meghan contre celle de Kate Middleton. La femme de William ne pourra toutefois pas dévoiler sa version des faits : en tant que future reine consort et très attachée aux codes royaux, Kate Middleton applique à la lettre la devise de la reine : “never complain, never explain”.

Source: Lire L’Article Complet