Pierre-Jean Chalençon soupçonné d'être d'avoir organisé des dîners clandestins : son avocat assure qu'il a fait "de l'humour"

L’avocat de Pierre-Jean Chalençon a assuré à l’AFP que son client faisait de “l’humour” et qu’il maniait le “sens de l’absurde”. Ses propos sur des ministres ayant participé à des dîners clandestins à Paris avaient en effet grand bruit.

  • Pierre-Jean Chalençon

“Le sens de l’absurde“. Dimanche 4 avril 2021, l’avocat de Pierre-Jean Chalençon – propriétaire du Palais Vivienne et collectionneur renomé passioné de Napoléon soupçonné d’avoir organisé des dîners clandestins à Paris en temps de Covid-19 suite à une enquête de M6 – a assuré à l’AFP que son client faisait de “l’humour” et qu’il maniait le “sens de l’absurde”. Ses propos sur des ministres ayant participé à des dîners clandestins à Paris avaient en effet grand bruit. Tout a commencé avec la diffusion d’un reportage dans le 19.45 de M6 le vendredi 2 avril 2021. L’enquête filmée en caméra cachée montrait une fête payante organisée dans un lieu privé de la capitale. Les images sont floutées mais de nombreux internautes sont persuadés d’avoir reconnu le Palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon.

L’ancien acheteur d’Affaire Conclue, qui a d’ailleurs fustigé le programme de France 2, a ensuite répondu à ces accusations dimanche 4 avril 2021 sur Twitter en étant très clair : Totalement faux et calomnieux… !!!!!”. Dans ce même reportage, l’organisateur du dîner illégal dans le lieu que les internautes pensent être le Palais Vivienne, présenté comme un collectionneur renommé, assure sous voix off déguisée : “J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants, qui sont justement des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres. Alors ça me fait doucement rigoler. On est encore en démocratie, on fait ce qu’on veut”.

“Pierre-Jean Chalençon a toujours apprécié faire de l’humour”

Même si rien n’assure que cette voix-off est celle de Pierre-Jean Chalençon, son avocat Me Jean-Luc Chetboun a pris les devants dans son communiqué à l’AFP le dimanche 4 avril : “Pierre-Jean Chalençon, grand collectionneur des objets de Napoléon, a toujours apprécié faire de l’humour (…). C’est ainsi que quand celui-ci précise qu’il dîne avec des ministres dans des restaurants clandestins, il manie avec brio le sens de l’absurde…”

Outre Pierre-Jean Chalençon, le chef Christophe Leroy est également visé par les internautes. Ces derniers semblent en effet persuadés qu’il est le le cuisinier à la tête du restaurant huppé dans lequel les journalistes de M6 ont réussi à se rendre durant leur reportage. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a précisé que “soit (ces faits) sont faux et il ne faut pas jeter l’opprobre évidemment, soit ils sont vrais et évidemment (…) les personnes doivent pouvoir être poursuivies et, j’imagine, condamnées pour avoir organisé de telles soirées”. Il a demandé au préfet de police de Paris de saisir les faits relatés dans le reportage. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a toutefois assuré sur LCI : “Tous les ministres, sans exception, respectent la règle” .

Source: Lire L’Article Complet