Photos : Alcool, solitude et héritage : les confidences de Patrick Juvet avant sa mort

Depuis le 1er avril, le monde de la musique et du disco est en deuil suite à l’annonce de la mort du chanteur Patrick Juvet, icône des années 1970. En interview, le chanteur avait librement évoqué ses vieux démons, la mort et son héritage.

Figure de la variété des années 70-80, Patrick Juvet a été retrouvé sans vie dans son appartement à Barcelone. Les causes de sa mort ne sont pas encore établies. “Il y aura une autopsie, je l’avais eu au téléphone il y a trois jours, je l’avais trouvé bien“, a déclaré son agent, Yann Ydoux, à l’AFP après l’annonce de son décès le 1er avril. Après des années flamboyantes durant lesquelles le chanteur aux longs cheveux blonds a surfé sur la vague disco avec ses tubes Où sont les femmes ? et I love America, le natif de Montreux a connu un éprouvant passage à vide lié à de terribles addictions. En 2010, lors d’une escale de la croisière Age tendre et têtes de bois à Barcelone, déjà devenu son port d’attache, Patrick Juvet s’était confié au magazine France Dimanche. L’occasion pour lui d’évoquer son succès, les affres de la célébrité, mais aussi la mort et son héritage.

Patrick Juvet avait déjà prévu des dispositions concernant son héritage

Évoquant sa discrète et paisible retraite sous le soleil catalan, Patrick Juvet expliquait qu’il vivait seul dans un appartement avec terrasse qu’il retapait après avoir vécu dans un autre appartement, en location. “Aujourd’hui, je suis en pleine forme, je ne bois plus d’alcool depuis longtemps”, confiait-il à propos de ses addictions passées. Concernant son héritage, la star des années disco avait tout prévu : “Et je suis loin de penser à la mort. Ce qui ne m’empêche pas de réfléchir à la suite. Je n’ai pas fait de testament, mais j’aimerais léguer tout mon argent aux enfants défavorisés. J’ai déjà prévu que la fille de ma sœur sera en charge de la succession et des droits d’auteur…”.

Patrick Juvet racontait également n’avoir pas peur de mourir et cela pour une bonne raison : “Je suis même persuadé qu’il y a un « après », que nous ne sommes que « de passage ». Bref, je crois en la réincarnation ! Mais n’allez pas croire non plus que je suis sur le point de mourir. Je vous vois déjà imaginer détenir l’ultime interview de Patrick Juvet !”

Patrick Juvet était accro aux sites de rencontres

Après une vie rythmée par les fêtes et les paillettes, Patrick Juvet concédait être devenu plus casanier. “Aujourd’hui, je suis devenu plus calme, plus casanier. Depuis que j’ai découvert Internet, je suis carrément scotché devant mon ordinateur. Et vu que c’est de plus en plus compliqué de draguer en boîte de nuit, je passe beaucoup de temps sur des sites de rencontres, parfois des nuits entières !”, racontait le chanteur. Et même s’il confiait recevoir “une avalanche de propositions venant du monde entier”, la star des années disco admettait que ces quelques belles rencontres “n’ont jamais vraiment duré”.

À voir aussi : Cette collaboration qui a rendu riche Patrick Juvet

Source: Lire L’Article Complet