PHOTO Zac Efron soupçonné d’avoir montré ses parties intimes sur Instagram : ce cliché qui affole les internautes

Zac Efron a fait une apparition très remarquée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Installé dans un sauna, l’acteur de 32 ans a montré à ses fans son torse musclé, sauf qu’un détail très coquin a attiré toute l’attention des internautes.

Dès qu’il s’agit de faire grimper la température, Zac Efron sait comment s’y prendre. Regard azur, sourire enjôleur et musculature parfaite, l’acteur possède la panoplie complète pour déclencher une vague de chaleur et faire fondre au passage de nombreux cœurs. Si récemment il a épaté le public en interprétant à l’écran le tueur en série Ted Bundy, c’est bien pour son physique avantageux qu’il fait à nouveau parler de lui ces derniers jours. Propriétaire d’un compte Instagram, le jeune homme de 32 ans ne poste que très rarement des clichés. Alors quand il se décide à donner de ses nouvelles sur la Toile, il frappe un grand coup.

Un détail particulier intrigue les internautes

C’est donc ce qu’il a fait ce mardi 29 octobre. Dix jours après avoir pris la pose dans un élégant costume afin de remercier les internautes pour leurs messages à l’occasion de son anniversaire, Zac Efron s’est affiché dans une tenue bien plus décontractée. En pleine pause détente dans un sauna, l’ex-compagnon de Vanessa Hudgens s’est dévoilé en short bain, le torse nu ruisselant de sueur. Une vision sexy qui n’a pas tardé à prendre une tournure pour le moins coquine : certains fans étant persuadés d’apercevoir son anatomie. « Il semblerait qu’une chose velue dépasse de ton short », a signalé l’une de ses abonnés. Cette observation méritait vérification, et les yeux de lynx du net n’ont pas tardé à faire part de leur conclusion après avoir « zoomé plusieurs fois » sur la zone en question. Verdict : cette forme étrange correspond en fait… au cordon de son short. Le beau Zac Efron n’était donc pas sur la corde raide…

View this post on Instagram

♨️ 🙏 @clearlightsaunas100

A post shared by Zac Efron (@zacefron) on


Source: Lire L’Article Complet