Olivier Duhamel : le “suicide” de sa belle-sœur Marie-France Pisier est-il lié à l’affaire ?

Camille Kouchner a décidé de lever le silence : dans son livre La Familia Grande, à paraître le 7 janvier 2021, elle accuse son beau-père Oliver Duhamel d’inceste sur son frère jumeau. Un lourd secret dont sa tante, Marie-France Pisier, aurait eu connaissance avant sa mort… dont les circonstances restent un mystère.

Restez informée

Un an après l’affaire Gabriel Matzneff, déclenchée par les révélations de Vanessa Springora dans Le consentement, une nouvelle affaire fait la Une des médias : celle d’Olivier Duhamel. Dans son livre La Familia Grande, qui paraîtra aux éditions du Seuil jeudi 7 janvier 2021, Camille Kouchner a choisi de briser “l’omerta” établie autour d’un lourd secret familial. La fille de l’ancien ministre Bernard Kouchner et de la professeure de droit Evelyne Pisier, décédée en 2017, accuse son beau-père d’inceste et de pédophilie. Olivier Duhamel aurait, à plusieurs reprises, agressé sexuellement son frère jumeau (surnommé Victor pour protéger son identité) lorsqu’il n’avait que 13 ans. Des faits révélés par nos confrères du Monde, lundi 4 janvier, auxquels le politologue et constitutionnaliste n’a pas souhaité réagir.

Si Camille Kouchner a tenu à lever le silence sur ce que son frère a subi à l’adolescence, ce n’est pas pour obtenir justice : elle le sait, l’affaire remontant à plus de trente ans, il y a prescription. Mais elle veut tout de même rendre justice aux victimes d’inceste, bien trop souvent tenues au silence. Car comme le révèle la juriste aujourd’hui âgée de 45 ans, la grande bande d’amis d’Olivier Duhamel – qu’il surnomme lui-même la “Familia Grande” – auraient tous été mis au courant du drame familial… et auraient décidé de le protéger. Et c’est notamment le cas d’Evelyne Pisier, la mère de Camille et “Victor”. Apprenant ce terrible secret, à l’été 2009, celle-ci s’est réfugiée quelque temps chez sa sœur, l’actrice Marie-France Pisier.

Marie-France Pisier, “choquée” par l’omerta autour des agissements d’Olivier Duhamel

Dès qu’elle a su pour Olivier, Marie-France a parlé à tout le monde. Elle voulait lui faire la peau”, explique Camille Kouchner dans les colonnes du Monde. “Ma mère était très choquée que sa sœur ne protège pas d’abord ses enfants et que personne ne réagisse”, confirme à son tour Iris Funck-Brentano, la fille de Marie-France Pisier. Cette histoire aurait alors détruit la relation si fusionnelle entre les deux sœurs, qui n’ont jamais réussi à se réconcilier. Car en 2011, la comédienne est retrouvée morte dans la piscine de sa résidence secondaire de Saint-Cyr-sur-Mer. C’est son mari, Thierry Funck-Brentano qui l’a ainsi découverte, la tête et les épaules coincées dans “une lourde chaise en fer forgé”. Le rapport d’autopsie, relaté par nos confrères de Gala à l’époque, n’a pourtant pas permis de déterminer les causes du décès. Mais pour la famille de Marie-France Pisier, cela ne fait aucun doute.

On a compris qu’Evelyne pensait que Marie-France s’était plutôt suicidée, raconte aujourd’hui Camille Kouchner. Une hypothèse que rejoint l’époux de la défunte. “Marie-France est probablement morte d’une crise cardiaque. On n’a pas retrouvé d’eau dans ses poumons et on sait que le mélange alcool et Ixprim, l’antalgique qu’elle prenait, met dans un état très particulier au contact de l’eau”, assurait Thierry Funck-Brentano dans le livre La véritable Marie-France Pisier, paru en 2014 aux éditions Pygmalion. Avant d’ajouter : “Elle venait de traverser une période difficile à cause de son cancer. Il l’avait beaucoup fatiguée. Comme sa mère avant elle, je pense qu’elle a décidé d’interrompre son existence.”

A lire aussi : Olivier Duhamel : qui sont ses beaux-enfants, Camille, Julien et “Victor” Kouchner ?

Source: Lire L’Article Complet