“Ce n’est pas le moment” : Michel Cymes réagit à la polémique autour de Miss France 2021

VIDEO – Samedi 2 janvier 2020, des centaines de personnes se sont réunies pour assister à une séance de dédicaces de Miss France 2021. Un rassemblement qui, en cette période de pandémie, a provoqué une vive polémique autour d’Amandine Petit. Le médecin star Michel Cymes a donné son avis devant les caméras de C à vous.

  • Michel Cymes
  • Amandine Petit
  • Sylvie Tellier

Amandine Petit va rapidement devoir s’habituer : les critiques (et les scandales) vont de paire avec la notoriété. A 23 ans, la jeune Normande a vu sa vie basculer en quelques secondes le 19 décembre 2020. C’est ce soir-là, sur la scène du Puy du Fou, qu’elle a été sacrée Miss France 2021. Et alors que son élection a battu les records d’audiences, avec plus de 8 millions de téléspectateurs sur TF1, Amandine Petit se retrouve propulsée au premier rang de la scène médiatique. La reine de beauté a déjà fait les frais de sa célébrité soudaine : elle a pris ses précautions pour déjouer la malédiction des Miss France et protéger son couple ; et fait déjà face aux critiques, notamment sur sa silhouette “trop maigre”. Elle a également été victime d’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux.

Mais cette fois-ci, Miss France 2021 se retrouve au cœur d’une grosse polémique. Samedi 2 janvier, pour sa première sortie officielle après le couronnement, Amandine Petit s’est rendue dans un supermarché en Moselle pour organiser une séance de dédicaces. Mais en cette période de lutte acharnée contre la Covid-19, de nombreux internautes et personnalités publiques se sont insurgés de voir les images de centaines de personnes entassées à l’intérieur pour rencontrer la successeuse de Clémence Botino. “C’est pathétique”, a notamment commenté Patrick Pelloux, président de l’association des médecins urgentistes de France, sur BFMTV.

Ce n’était pas utile, il aurait mieux fallu s’en passer”

Michel Cymes était présent aux côtés d’Anne-Elisabeth Lemoine et de ses chroniqueurs sur le plateau de C à vous, lundi 4 janvier. Alors bien sûr, le médecin star – extrêmement médiatisé depuis le début de la crise sanitaire – a été invité à donner son avis sur cette polémique devant les caméras de France 5. “Ce n’est pas le moment de faire ce genre de trucs, c’est évident, a-t-il réagi dans un soupir. On n’arrête pas de dire ‘distanciation sociale’, même si tout le monde est masqué.” Et de répéter : “Ce n’était pas le moment, on pouvait attendre un peu avant de faire ce genre de choses. On évite les regroupements.” Finalement, Michel Cymes a tenu à rebondir sur les propos de Patrick Pelloux, rediffusés quelques secondes plus tôt dans l’émission. “Alors je ne suis pas comme Patrick à dire que c’est pathétique, je ne suis pas d’accord avec lui, mais ce n’était pas utile. Il aurait mieux fallu s’en passer”, conclut l’ancien ORL devenu animateur télé. Une séquence à retrouver dans notre vidéo ci-dessus.

Sylvie Tellier se défend

Au lendemain de la polémique, dimanche 3 janvier, Sylvie Tellier s’est justifiée dans les colonnes du Parisien : “Concernant la séance de dédicaces de samedi, nous ne sommes pas organisateurs. Nous avons accepté l’invitation du Républicain Lorrain. La gestion du public n’est pas de notre ressort. Mon collègue qui était sur place a constaté que toutes les mesures de sécurité et de distanciation sociale étaient mises en place”, a assuré la directrice générale de la société Miss France à nos confrères. D’ailleurs, elle a d’emblée prévenu : “Enfermer Amandine chez elle, c’est non. Nous ferons exactement comme Clémence Botino l’a fait l’an passé. Nous avons participé à des événements, à des élections locales, régionales, nous avons répondu à des invitations pour des séances de dédicaces, toujours dans le respect des normes sanitaires. Il n’est pas d’actualité d’interdire à Amandine de se déplacer.”

A lire aussi : Michel Cymes avoue s’être “trompé” sur l’ampleur de la crise sanitaire

Source: Lire L’Article Complet