Olivier Duhamel : comment la justice compte enquêter malgré les faits prescrits

Dans son livre La Familia Grande, à paraître le 7 janvier 2021, Camille Kouchner, fille de l’ancien ministre Bernard Kouchner, accuse son ancien beau-père Olivier Duhamel d’avoir agressé sexuellement l’un de ses frères. Malgré la prescription des faits, la justice vient d’ouvrir une enquête.

Restez informée

Malgré la nouvelle loi sur la prescription d’un crime sexuel, les faits reprochés à Olivier Duhamel restent… prescrits. En effet, le 7 janvier 2021 sortira le nouvel ouvrage de Camille Kouchner, fille de l’ancien ministre Bernard Kouchner, La Famille Grande, dans lequel elle accuse son ancien beau-père, Olivier Duhamel, d’avoir agressé sexuellement son frère “Victor” à plusieurs reprises. Dans ce livre choc, qui aura attendu plus de trente ans pour voir le jour, la juriste de quarante-cinq ans indique également que l’entourage proche du politologue était au courant. Y compris son épouse, mère de “Victor”, Evelyne Pisier, qui, selon sa fille Camille Kouchner, aurait préféré protéger son mari et garder le silence.

Si le retentissement de ces révélations s’est fait sentir dans l’opinion publique, au point de voir démissionner le principal intéressé, elles n’ont cependant pas choqué le Parquet de Paris. Et pour cause, ces faits d’agressions sexuelles avaient déjà été énoncés il y a neuf ans, quelques jours après la mort de Marie-France Pisier, belle-sœur d’Olivier Duhamel. Malgré le caractère prescrit du crime d’inceste en question, le Procureur de la République a tout de même souhaité ouvrir une enquête mardi 5 janvier 2021. Explications.

Le Procureur veut “vérifier l’éventuelle prescription” de l’affaire

Depuis 2018, les crimes d’inceste deviennent prescrits trente ans après la majorité de la victime. Une avancée, certes notable, mais qui ne suffira pas à “Victor” Kouchner pour compter sur l’appui de la justice puisque cette loi n’est pas rétroactive. Cependant, le Procureur de la République a fait savoir qu’il souhaitait ouvrir une enquête pour des chefs “de viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans et viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité” afin de mettre en lumière les faits énoncés. Mais pas que.

L’investigation, menée par la brigade des mineurs de la police judiciaire de Paris, s’attachera également “à identifier toute autre victime potentielle et à vérifier l’éventuelle prescription de l’action publique”, peut-on lire sur le communiqué. Et pour cause, “Victor” Kouchner avait déjà été entendu en 2011 lorsque sa tante, Marie-France Pisier, a été retrouvée morte au fond de sa piscine, coincée par une chaise en fer forgé. La victime supposée, qui avait brisé le silence face aux enquêteurs, avait cependant refusé de porter plainte contre Olivier Duhamel. L’affaire avait donc été classée sans suite pour prescription. Un point que le parquet de Paris s’apprête à éclaircir une bonne fois pour toutes.

Olivier Duhamel : le procureur de Paris annonce ouvrir une une enquête “des chefs de viols et agressions sexuelles
par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans et viols et agressions sexuelles par personne ayant
autorité”. #familiagrande pic.twitter.com/S8uZ3rLHKv

Source: Lire L’Article Complet