Nouvelles restrictions contre la Covid-19 : Emmanuel Macron laisse échapper le fond de sa pensée

Alors que la France est confrontée à une nouvelle vague de contaminations de la Covid-19, le Journal du Dimanche révèle le 1er août 2021 qu’Emmanuel Macron ne voudrait surtout pas annoncer de nouvelles restrictions.

  • Emmanuel Macron

C’est une nouvelle qui devrait rassurer de nombreux Français. Alors que le pays est confronté à une nouvelle vague de contaminations causée par la propagation rapide du variant Delta de la Covid-19, les citoyens craignent de devoir faire face à de nouvelles restrictions. Seulement, on apprend dans les colonnes du Journal du Dimanche, le 1er août 2021, que ce n’est pas du tout à l’ordre du jour pour Emmanuel Macron. Lors du dernier Conseil des ministres avant les vacances, mercredi 28 juillet dernier, le chef de l’Etat aurait assuré qu’il n”était pas question de demander aux citoyens de faire de nouveaux efforts. “On va perdre les gens si on cumule pass sanitaire et mesures à l’ancienne“, aurait-il alors lancé, selon un proche du mari de Brigitte Macron. C’est d’ailleurs pour cette raison que même si les chiffres de contaminations sont inquiétants, le gouvernement ne veut pas de nouveau fermer les discothèques.

Que dirait les gens si on leur mettait le pass, puis on leur démontrait qu’il ne sert à rien en remettant des restrictions ?“, a encore fait savoir un membre du gouvernement. C’est pourquoi Emmanuel Macron mise tout sur la vaccination et le pass sanitaire pour contenir cette quatrième vague et espérer que les services hospitaliers ne soit pas, une nouvelle fois, mis sous tension. Mais pour se faire, il va falloir convaincre la tranche de la population toujours très réfractaire face au vaccin.

Emmanuel Macron mise tout sur la vaccination et le pass sanitaire

Si une partie des Français a tout de suite répondu à l’appel lancé par Emmanuel Macron, le 12 juillet 2021, de se faire vacciner en masse, même pendant l’été, d’autres ont préféré descendre dans la rue pour afficher leur mécontentement. Alors que le cap des 40 millions de Français ayant au moins reçus une dose du vaccin a été passé, le gouvernement espère passer celui des 50 millions d’ici la fin du mois d’août, date à laquelle le pic de cette nouvelle vague pourrait être atteint.

Source: Lire L’Article Complet