Nikos Aliagas : le nombre hallucinant de tests Covid-19 qu'il a subis

Dans une interview accordée au Parisien le samedi 3 avril 2021, Nikos Aliagas est revenu sur le succès de la dixième saison de The Voice et a révélé le nombre impressionnant de tests Covid-19 qu’il a subis.

  • Nikos Aliagas

L’épidémie de Covid-19 a impacté la production de nombreuses émissions du paysage audiovisuel français. Koh-Lanta, Top Chef, Le meilleur pâtissier… Tous ces programmes à succès ont été, d’une manière ou d’une autre, impactés par le virus, engendrant de nombreux coûts supplémentaires. Alexia Laroche-Joubert, présidente d’Adventure Line Production qui produit Koh-Lanta, expliquait ainsi dans les colonnes du Parisien le 12 mars 2021 qu’organiser le tournage en Polynésie française de la saison en cours de diffusion avait été un véritable casse-tête : “On a demandé à nos équipes dix jours avant le départ de faire un premier test puis de se mettre à l’isolement. Dans les trois jours qui précédaient le vol, de faire à nouveau un test, à la demande du gouvernement polynésien. Puis, dès que les personnes débarquaient à Papeete, elles étaient dans un hôtel en chambres séparées et à l’isolement pendant quatre jours. Ensuite, elles refaisaient un test, puis encore un autre à l’entrée du bateau où les équipes résidaient pendant la durée du tournage”. Au final, la femme d’affaires estimait le coût d’une telle mise en place “entre 300.000 et 400.000 euros supplémentaires”.

Nikos Aliagas, Stéphane Plaza… Les animateurs télé obligés de passer des tests Covid

Samedi 3 avril 2021, Nikos Aliagas se confiait lui aussi au Parisien et il est revenu sur les nombreuses contraintes auxquelles la production de The Voice avait dû se plier pour assurer la diffusion de la dixième saison. “Toutes les équipes ont mouillé la chemise, vu le contexte”, s’est-il félicité. Avant de révéler que lui aussi avait dû suivre un protocole très strict pour pouvoir continuer d’apparaître à l’antenne : “Je dois en être à plus de 200 tests Covid, toutes émissions confondues”. Mais Nikos Aliagas n’est pas le seul animateur à avoir subi de nombreux tests. Au mois de novembre 2020 Stéphane Plaza avait lui aussi poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux après 60 tests PCR et avait annoncé faire une pause dans les tournages : “Mon corps n’en peut plus”.

Source: Lire L’Article Complet