Meghan Markle suicidaire à cause de la famille royale, ses tristes confidences

Interviewée par Oprah Winfrey en compagnie du prince Harry, Meghan Markle a révélé avoir été au plus mal quand elle faisait partie du clan royal, au point d’envisager le suicide.

Dimanche soir, Oprah Winfrey a frappé un grand coup en interviewant Meghan Markle et Prince Harry pour CBS. Une entrevue remplie de révélations aussi choquantes que bouleversantes. La duchesse de Sussex a notamment avoué avoir pensé au suicide lorsqu’elle était enceinte d’Archie et ce, à cause du harcèlement dont elle a été victime. Ciblée par les attaques racistes et mensongères de la presse britannique, Meghan Markle qui a expliqué que Kate Middleton l’avait fait pleurer à son mariage, a déclaré : “J’avais honte d’en parler et de devoir le dire à Harry à l’époque. Je ne voulais tout simplement plus vivre. Je savais que si je continuais à me taire, j’allais passer à l’acte. Ces pensées étaient très claires, constantes, réelles et effrayantes. Je me suis dit que ça règlerait les problèmes de tout le monde.”

Durant cette période compliquée, Meghan Markle a tenté de soigner sa santé mentale, en vain. La jeune femme a ainsi raconté s’être sentie complètement abandonnée par la famille royale quand elle s’est vue refuser une prise en charge médicale : “Je suis allée voir des membres de l’institution royale et je leur ai dit que j’avais besoin d’aller quelque part pour être aidée. J’ai expliqué que je ne m’étais jamais sentie comme ça auparavant et que j’avais besoin de partir. On m’a dit que c’était impossible, que ce ne serait pas bon pour l’institution.” La duchesse de Sussex a finalement trouvé du soutien auprès d’une amie de la princesse Diana et de son époux. Ensemble, Meghan Markle et Prince Harry ont d’ailleurs trouvé la force de dénoncer les propos racistes de la famille royale lors de cette interview.

Source: Lire L’Article Complet