Meghan Markle et Harry peu soucieux de l’environnement ? Un nouveau rapport les accable

Après les polémiques qu’ils ont essuyées à cause de leurs multiples voyages en jet privés, Meghan Markle et le prince Harry ont hérité d’un titre peu glorieux. Les parents d’Archie finissent derniers d’une étude sur l’empreinte écologique des membres de la famille royale.

C’est un titre dont les Sussex se seraient bien passés. Installés aux États-Unis, Meghan Markle et le prince Harry ont à cœur de faire oublier les polémiques de l’année passée. Ces derniers mois, ils se sont engagés plus que jamais en faveur de l’environnement, notamment en préférant voyager à bord de vols commerciaux. Mais leur train de vie aux États-Unis continue de faire grincer des dents leurs plus fervents défenseurs. Accusés d’hypocrisie pour avoir multiplié les trajets en jet privé – entre autres pour rejoindre Elton John dans le sud de la France – mais également pour leurs hobbies pollueurs alors qu’ils n’ont de cesse de se définir comme des défenseurs de l’écologie -, les parents d’Archie ont hérité d’un titre peu flatteur. Ils sont arrivés à la dernière place d’une étude commandée par Save On Energy, une société qui compare les fournisseurs de gaz et d’électricité au Royaume-Uni. Pour déterminer quel membre de la famille royale a le plus faible impact sur l’environnement, elle a analysé plusieurs points entre mars 2019 et mars 2020.

D’abord l’empreinte des voyages des membres de la famille royale mais aussi le soutien qu’ils apportent aux associations caritatives environnementales, leurs participations à des engagements axés sur l’environnement, leurs publications sur les réseaux sociaux sur ce sujet, l’utilisation de véhicules électriques et la durabilité de leurs garde-robes. Après avoir mis au point un système de notation – ils ont accordé trois points par “bonne conduite” et enlevé trois points pour chaque tonne de CO2 émise -, Save On Energy a couronné le prince Charles comme étant le membre de The Firm le plus respectueux de l’environnement. En tout, le futur monarque a été crédité de 156 points. De leurs côtés, Meghan Markle et le prince Harry n’ont récolté que neuf points chacun. Le prince Charles arrive donc à la première position, loin devant Camilla Parker-Bowles (84 points), le prince Philip (44 points), Kate Middleton (29 points), Elizabeth II (23 points), le prince William (15 points), le prince Edward (11 points) et la princesse Anne (10 points).

Le prince Harry s’était défendu

À noter que les voyages polémiques des Sussex n’ont pas été comptabilisés dans cette étude puisqu’elle ne s’est focalisée que sur les vols répertoriés dans le Royal Travel Report. Et si les Sussex arrivent derniers, Meghan Markle a tout de même été applaudie pour “sa garde-robe écologique” qui met en lumière des marques respectueuses de l’environnement. L’image des parents d’Archie ne risque donc pas de s’améliorer, même si le prince Harry a récemment lancé une initiative visant à rendre l’industrie du voyage plus durable. En septembre dernier après avoir fait polémique pour avoir effectué quatre vols en jet privés en l’espace de onze jours, le duc de Sussex avait fait son mea culpa. Il expliquait alors “passer 99% de [sa] vie à parcourir le monde à des fins commerciales” et compenser “les émissions de carbone” lorsqu’il voyage en jet privé : “Bien que personne ne soit parfait, nous sommes tous responsables de notre impact individuel”.

Source: Lire L’Article Complet