Le prince Harry très critique envers son père, le prince Charles : ses dernières déclarations choc

Jeudi 13 mai 2021, le prince Harry s’est confié dans le podcast Armchair Expert. Le mari de Meghan Markle a notamment fait savoir à quel point quitter la famille royale avait été un réel soulagement pour lui…

  • Harry d'Angleterre
  • Charles d'Angleterre

Pendant quelques mois, le monde entier n’a parlé que du Megxit. Le 8 janvier 2020, les Sussex ont annoncé via leur compte Instagram qu’il comptaient quitter la famille royale pour devenir indépendants financièrement. Une décision qui est entrée en vigueur le 31 mars 2020. Après avoir vécu quelques mois au Canada, les Sussex se sont installés dans un somptueux domaine situé à Montecito, près de Santa Barbara, en Californie. Et cette nouvelle vie loin de Buckingham palace et des tabloïds leur convient parfaitement à en croire leurs récentes déclarations dans leur interview choc accordée à Oprah Winfrey en mars 2021. Le couple assure en effet avoir beaucoup souffert au sein de la royal family, une “souffrance génétique” selon le prince Harry qui s’est exprimé jeudi 13 mai 2021 dans le podcast Armchair Expert. Grâce à Meghan Markle, le prince s’est rendu compte qu’il fallait qu’il mette fin à ce cycle infernal, pour que ses enfants n’en pâtissent pas à leur tour : “C’est une conversation que j’ai eue avec ma femme […] Elle voyait que je souffrais et que certaines des choses que je ne contrôlais pas me mettaient vraiment en colère. Cela me faisait bouillir le sang”, a-t-il expliqué.

Le frère du prince William ne garde pas un bon souvenir de sa vie à Londres. Sa rencontre avec sa femme en 2016 a tout changé. “Je n’ai jamais crié, je n’ai jamais hurlé… Pour moi, avant de rencontrer Meghan, c’était surtout une sorte de colère et de frustration telle que ‘c’est tellement injuste’ (…)C’est un mélange entre The Truman Show et vivre dans un zoo”.

Le prince Harry s’en prend à son père, le prince Charles

Loin de s’arrêter là, le prince Harry n’a pas hésité à s’en prendre à son père, le prince Charles : “Je ne veux accuser personne, mais en matière d’éducation, j’ai sans doute hérité de la souffrance de mon père ou de mes parents et je vais tout faire pour mettre fin à cette transmission”. Visiblement sûr de ses récents choix de vie, le duc de Sussex a par la suite quasiment accusé Charles de l’avoir poussé à partir, à cause de l’éducation qu’il a reçue : “Je n’y avais jamais réfléchi, et puis j’ai commencé à assembler les morceaux du puzzle : ok, il est allé à l’école là, il s’est passé ça là-bas, il lui est arrivé ça dans la vie. Je comprends aussi qu’il m’a traité comme il a été traité”, a-t-il expliqué. Pour ne pas reproduire cela avec Archie, son fils de deux ans, et sa fille à naître, Harry a donc été contraint d’agir : “La solution s’impose : déménager avec ma famille aux Etats-Unis, ce n’était pas prévu, mais c’était une question de santé mentale.”

Source: Lire L’Article Complet