Katy Perry : Son anniversaire trop romantique avec Orlando… à un détail près

Le 25 octobre 2019, jour de son 35e anniversaire, était un cap supplémentaire pour Katy Perry. Afin de penser à autre chose, la chanteuse s’est envolée en direction de l’Egypte pour admirer les pyramides. A ses côtés, son compagnon Orlando Bloom… mais pas que.

Il y a ceux qui passent leur anniversaire au Buffalo Grill, et il y a Katy Perry. Loin des entrecôtes et autres salades d’accueil, la belle chanteuse californienne s’est envolée en direction de l’Egypte, rien que ça, pour souffler sa 35e bougie en face des pyramides de Gizeh. Sur Instagram, elle a partagé tout un tas de photographies souvenirs aux couleurs hallucinantes, prenant la pose au côté de son compagnon Orlando Bloom. “A l’époque de l’Egypte Antique, on croyait qu’il fallait peser le coeur des morts, écrit-elle. Il devait être plus léger qu’une plume pour avoir accès au voyage dans l’au-delà. Ma mère m’appelle Plume depuis que je suis petite fille et j’espère qu’après tout, mon coeur en a le poids.

On aurait pourtant pu croire que le palpitant de Katy Perry serait un poil plus lourd que cela, d’autant plus depuis qu’il bat pour le beau comédien de ses rêves. En couple depuis l’année 2016, les amoureux savent décidément comment balayer le quotidien d’un revers de la main. Pour poser le genou au sol, Orlando Bloom avait attendu la Saint-Valentin 2019 afin de marquer le coup. Du côté de l’Egypte, en revanche, on a déjà vu un chouia plus romantique. Très proche de sa famille, le futur époux avait amené sa mère, Sonia Constance Josephine Copeland, dont c’était également l’anniversaire. La belle-doche dans les pattes aux pieds des pyramides… Pourquoi pas.

Katy Perry : L’Egypte ne lui évoque pas que des bon souvenirs

Ce voyage n’est pas sans rappeler une partie un peu sombre de la carrière de Katy Perry. Elle qui s’imaginait en divinité égyptienne dans le clip de la chanson Dark Horse avait fini par redescendre illico presto de son nuage doré. Le jeudi 1er août 2019, la chanteuse a été reconnue coupable de plagiat, inspirée par le titre Joyful Noise de l’artiste Flame. Conclusion : elle a dû lui verser un peu plus de 550 000 dollars (près de 500 000 euros), et Capitol Records, le label de Katy, s’est délesté de 1,2 million de dollars de dommages et intérêts. Comme quoi, elle n’est pas si rancunière que ça.

Yohann Turi


Source: Lire L’Article Complet