Grégory Lemarchal : pourquoi son père en veut au pédiatre qui leur a appris sa maladie

A quelques jours de la sortie du biopic Pourquoi je vis, consacré à Grégory Lemarchal, son père s’est confié auprès de Yahoo. Il a ainsi révélé comment il avait appris la maladie de son fils, mais aussi pourquoi il en voulait terriblement au pédiatre qui s’en est chargé.

Grégory Lemarchal restera à jamais gravé dans la mémoire des Français. Révélé par la quatrième saison de la Star Academy, en 2004, le fils de Pierre et Laurence a séduit le public grâce à sa voix d’ange. Impossible d’oublier sa désormais mythique interprétation du tube de Daniel Balavoine, S.O.S d’un Terrien en détresse. Un morceau d’autant plus difficile à chanter pour l’ex-compagnon de Karine Ferri, qu’il était atteint de la mucoviscidose, une maladie rare et génétique qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif.Tous les artistes souhaitaient chanter avec lui mais personne ne savait ce qu’il vivait avant d’entrer sur le plateau. Il avait des salles pour lui dans le château et sur le prime avec des médecins pour gérer sa respiration, c’était très très dur. Il ne pouvait pas respirer quand il entrait sur le plateau. C’était très très dur. Tous les artistes pleuraient en coulisses”, avait expliqué Nathalie André, ancienne directrice du Château, sur les ondes d’Europe 1. Une terrible maladie qui lui a finalement arraché son dernier souffle, le 30 avril 2007.

Pierre Lemarchal ne pardonne pas le pédiatre de Grégory Lemarchal

Alors que la sortie de Pourquoi de je vis, le biopic de TF1 consacré à Grégory Lemarchal, sortira le 7 septembre prochain, Pierre, le père du défunt, s’est confié auprès de Yahoo. Encore endeuillé par la disparition de son fils, il a ainsi révélé comment il avait appris la maladie de ce dernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il en veut terriblement au pédiatre qui s’est occupé de son cas. “Je me souviens de l’année quand on a appris que Grégory était atteint de mucoviscidose. Grégory avait 20 mois quand un pédiatre a fait des tests puisqu’il n’était pas très bien pendant tous ses premiers mois de vie. J’ai beaucoup de rancœur d’ailleurs par rapport à ce jour-là. C’est le pédiatre, qui reçoit simplement ma femme, Laurence, et qui lui annonce. J’aurais bien aimé être là. Cela n’a pas été le cas. On apprend que notre gamin a une maladie génétique. On nous annonce qu’il ne vivra pas au delà de dix ans“, se souvient le père de famille avec douleur. Pourtant grâce à leur amour et leur détermination, les parents de Grégory Lemarchal déjoueront tous les pronostics. Au lieu des dix ans annoncés par les médecins, ils passeront finalement 23 merveilleuses années auprès de leur ange…

Source: Lire L’Article Complet