Florent Pagny : cette épreuve de The Voice qu’il appréhende particulièrement

Florent Pagny a beau être l’un des jurés les plus habitués aux péripéties de The Voice, il n’en reste pas moins bourré d’appréhension à l’approche des KO, comme il l’a raconté ce samedi 24 avril dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Florent Pagny

La semaine dernière sur le plateau de The Voice, les équipes d’Amel Bent et de Marc Lavoine ont dû s’affronter lors de la terrible épreuve des KO qui a nécessairement fait quelques malheureux. Ce samedi 24 avril, c’est au tour des équipes de Vianney et de Florent Pagny de se présenter devant l’intraitable jury. Un moment que ne semble visiblement pas apprécier le compagnon d’Azucena Caamaño, comme il l’a raconté à nos confrères et consoeurs de Télé-Loisirs. Il s’est d’abord exprimé sur l’épreuve des battles, laquelle reste un passage redouté par les candidats et candidates : « À ce moment-là, tu retrouves tous les gens qui ont été sélectionnés, tous ceux qui font partie de l’aventure. Ils ont tous un regard d’amour et d’espoir, et du coup je leur dis : “là on s’aime tous, mais il y en a déjà la moitié qui va partir très vite… Mais il faut que vous sachiez qu’en étant arrivés là, vous avez déjà beaucoup gagné » explique-t-il tout d’abord.

« C’est le jeu »

Il faut dire que cette étape est autant redouté par les candidats et candidates que par les membres du jury : « Plus ils s’entendent bien, plus ils s’aiment, plus les battles sont belles et plus c’est dur pour nous de choisir… Là il n’y a plus le coach qui est bien tranquille dans son fauteuil, là c’est le mec qui doit prendre une décision, et qui est déchiré forcément, parce qu’il doit laisser quelqu’un qu’il a apprécié en début d’aventure, qu’il apprécie toujours mais il doit choisir… mais c’est le jeu, et il faut bien le jouer. » Mais ce n’est rien comparé aux KO, lesquels sont une source d’angoisse pour le juré aux extravagantes tenues : « Les KO j’appréhendais. J’aime moins cette épreuve parce que c’est très très bizarre de choisir à nouveau quelqu’un qu’on a déjà choisi. C’est vraiment difficile. » Il leur préfère l’épreuve des cross-battles : « Je préfère les cross-battles parce que c’est le public qui choisit et qui se débrouille. Tu joues avec certains talents, ils se confrontent, et c’est le public à la fin qui a le dernier mot. Les KO c’était compliqué pour moi… Même si toutes ces étapes mettent du relief à l’émission. » Voilà qui devrait peut-être rassurer les membres de son équipe.

Source: Lire L’Article Complet