Emmanuel Macron « n’a pas d’affect » : le président pris à partie aux Grandes Gueules

Ce jeudi 3 juin, Emmanuel Macron a eu un vif échange avec un retraité lors de son déplacement dans le Lot. Cet échange, et plus particulièrement les mots employés par le chef de l’État, n’ont pas manqué de faire réagir sur le plateau des “Grandes Gueules” de RMC.

C’est une séquence qui n’est pas passée inaperçue. Lors de ses déplacements sur le terrain, il arrive à Emmanuel Macron de rencontrer des admirateurs, mais également des électeurs mécontents. Lors de son déplacement dans Le Lot ce jeudi 3 juin, le président de la République a échangé avec un retraité, loin d’être satisfait par la politique menée par l’actuel locataire de l’Élysée. S’il ne s’est pas gêné pour le lui faire savoir, le président de la République a estimé qu’il était “gonflé”, voire même “tordu” de tenir ce genre de propos. La séquence, largement diffusée depuis, a fait réagir sur le plateau des Grandes Gueules de RMC ce vendredi 4 juin. L’avocat Gilles-William Goldnadel a estimé que l’époux de Brigitte Macron “n’a pas d’affect.”

“La grande différence que je sens entre Sarkozy et Macron, il y en a un qui a un affect et l’autre qui n’en a pas”, a-t-il observé à l’antenne de RMC. Et d’ajouter :Monsieur Macron est sympathique, il entre en sympathie avec les gens, mais je pense qu’il n’a pas d’affect. Voilà ce que je pense.” Un avis partagé par Isabelle Saporta : “Sarkozy, tu ne te posais pas la question de savoir s’il aimait ou pas les gens, tu savais qu’il aimait les gens, ça se voyait (…) Emmanuel Macron, il n’aime pas les gens, ça s’est sûr, a affirmé la compagne de Yannick Jadot sur le plateau des Grandes Gueules.

#Macron chahuté dans le Lot

🗯️ "Je n'ai jamais voté @NicolasSarkozy mais lui aimait les gens ! @EmmanuelMacron n'aime pas les gens : ça se voit !", estime @isabellesaporta

💬 "Il n'a pas d'affect", complète @GWGoldnadel #GGRMC pic.twitter.com/wz6AZJxxl0

Emmanuel Macron, un président méprisant ?

Quelques minutes plus tôt, Isabelle Saporta a expliqué que, selon elle, Emmanuel Macron s’était montré “méprisant” avec les Français lors de son déplacement dans Le Lot. “Il leur parle comme à des enfants de façon totalement condescendance et par ailleurs de façon totalement méprisante. Ça faisait longtemps qu’on avait oublié son mépris social, il a raison d’aller sur le terrain pour nous le remontrer !“, a-t-elle lâché, un brin agacée, dans l’émission matinale de RMC. Et d’ajouter : “Ça aurait été Sarkozy, ce qu’il se serait pris dans la tronche…” C’est dit !

Crédits photos : PATRICK BERNARD / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet